Maroc : 15 % des couples marocains souffrent d’infertilité

8 mars 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’infertilité touche quelque 15 % des couples marocains, en hausse continue depuis plusieurs années. Les experts en donnent aujourd’hui les raisons.

Selon Hassan Boudrar, gynécologue spécialiste en médecine de la reproduction, la fertilité de l’homme et de la femme connait une diminution importante ces dernières années. D’après le gynécologue, près de 13 à 15 % des couples marocains souffrent d’infertilité.

Présent lors du 5ᵉ Symposium international sur la fertilité, le docteur a expliqué que ce taux élevé se justifie par l’impact des changements climatiques, le changement des modes alimentaires, le parcours d’études long chez des femmes et des hommes, ainsi que le recul de l’âge du mariage.

Le spécialiste, par ailleurs directeur d’une clinique spécialisée dans la fertilité, a annoncé que la technique de fécondité in vitro a été pratiquée près de 25 000 fois au Maroc. Même si ce chiffre reste encore faible par rapport à d’autres pays voisins, le gynécologue a précisé que la prise en charge des couples soufrant d’infertilité, représente une question majeure à laquelle il faudra trouver des solutions adéquates.

Pour sa part, le professeur Samir Hamamah, responsable du département de biologie de la reproduction au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Montpellier (France), a plaidé en faveur de l’intégration de la préservation de la fertilité dans la santé reproductive, tout en préconisant aux hommes et aux femmes la réalisation d’un check-up annuel.

De son côté, le professeur Mats Brännström, qui a conduit l’équipe médicale ayant réalisé la première opération de transplantation de l’utérus au monde, a souligné que la communauté scientifique mondiale a besoin de 10 à 20 ans d’essais cliniques pour pouvoir développer encore cette technique médicale, présentée comme une percée majeure dans la lutte contre l’infertilité.

Sujets associés : Santé - Enfant

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Forte baisse du taux de fécondité chez les Marocaines

« La femme marocaine en chiffres : 20 ans de progrès ». C’est le titre de la nouvelle version du rapport annuel sur la condition féminine au Maroc, publié vendredi par le...

Maroc : des médicaments contre l’infertilité remboursés

La Société marocaine de médecine de reproduction et de Médecine Fœtale (SMMR) se réjouit de la décision prise par le ministère de la Santé d’intégrer certaines classes...

Nous vous recommandons

Santé

Un expert appelle le Maroc à rouvrir ses frontières

Se basant sur certaines données, Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, a appelé à la réouverture des frontières marocaines restées fermées juqu’au 31 janvier 2022 en raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus...

Covid-19 au Maroc : le bilan de ce mercredi 26 août (live)

Le Covid-19 a encore infecté 1336 personnes ces dernières 24 heures au Maroc, selon les chiffres dévoilés par le ministère de la Santé, portant le total depuis le début de l’épidémie du coronavirus à 55...

Covid-19 au Maroc : les services de réanimation bientôt débordés

Le Taux d’occupation des lits de réanimation Covid-19 est passé de 15,6 % le 26 juillet à 35,3 % le 2 août. La situation est préoccupante et inquiète experts et spécialistes des questions de santé qui appellent la population à se faire vacciner et à respecter...

Maroc / Troubles thyroïdiens : un soulagement enfin apporté aux patients

Les patients souffrant de troubles thyroïdiens peuvent pousser un ouf de soulagement. La commercialisation sur le marché marocain de deux nouveaux médicaments à base de « Lévothyroxine » vient d’être autorisée par le ministère de la...

Le Maroc attend un nouveau lot de vaccin Pfizer-BioNTech

Le Maroc va recevoir ce samedi 11 septembre 2021 un nouveau lot du vaccin anti-Covid-19, Pfizer-BioNTech. Ce nouvel arrivage permettra au royaume de poursuivre la vaccination des adultes non encore primo-vaccinés ou...

Enfant

Maroc : la réforme du congé de paternité pourrait s’élargir au secteur privé

Le congé de paternité de 15 jours accordés aux fonctionnaires du public pourrait être élargi au secteur privé. Le gouvernement va soumettre cette proposition lors des prochaines négociations du dialogue...

Retour des mineurs au Maroc : le ministère de l’Intérieur espagnol se défend

Le ministère de l’Intérieur a indiqué à la justice qu’il a demandé de respecter les dispositions contenues à l’article 5 de l’accord de 2007 conclu entre l’Espagne et le Maroc, « relatif à la coopération dans le domaine de la prévention de l’immigration illégale...

France : de troublantes révélations sur les mineurs marocains

Une trentaine de mineurs marocains arrivés en France en octobre 2016 vivent dans le quartier de la Goutte d’Or où ils sont connus pour être impliqués dans des vols et agressions violentes. Olivier Peyroux, sociologue au sein de l’association Trajectoires...

Des mineurs rapatriés au Maroc reviennent à Ceuta

Quatre mineurs marocains seraient revenus à Ceuta alors qu’ils avaient été déjà rapatriés au Maroc et remis à leurs familles. La police est actuellement à leur recherche.

Amine Harit, papa pour la 2e fois

L’international marocain Amine Harit, qui évolue dans le club allemand Schalke 04 est à nouveau papa. Il a annoncé cette bonne nouvelle à ses fans sur son compte Instagram.