Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

25 décembre 2023 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Lors d’une intervention à la Chambre des représentants, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khaled Ait Taleb, a annoncé la publication prochaine des textes d’application pour la loi sur la fonction de santé.

Cette mesure vise à encourager l’arrivée de professionnels médicaux étrangers et à améliorer ainsi les ressources humaines dans le secteur de la santé au Maroc. Cette initiative intervient, a-t-il dit, dans un contexte de concurrence internationale pour attirer des compétences médicales, reconnaissant ainsi le besoin global de renforcer le personnel dans ce domaine crucial.

A lire : La France en quête de médecins marocains

Dans le détail, la loi n°33.21, réformant la pratique médicale au Maroc, ouvre la porte à une diversification du personnel de santé avec l’accueil de médecins étrangers et le retour de praticiens marocains formés à l’étranger. Actuellement, 453 médecins internationaux contribuent déjà au dynamisme du secteur privé. Cette stratégie s’inscrit dans une volonté de contrer l’exode de compétences nationales, tout en enrichissant l’offre de soins disponible.

« À l’heure où le personnel médical marocain migre à l’étranger, des compétences médicales étrangères souhaitent travailler au Maroc, et cela se fera à travers le jumelage que l’État entreprend avec d’autres pays afin d’attirer davantage de cadres médicaux, et également à travers un système d’incitation dans le secteur public », a-t-il affirmé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Khalid Aït Taleb

Aller plus loin

La France en quête de médecins marocains

Face à la pénurie de médecins qui touchent le secteur de la santé, la France se tourne vers le Maroc. Un projet de loi a été initié en ce sens. Cette action intervient dans un...

Au Maroc, le manque de médecins accentué par leur fuite à l’étranger

Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a communiqué des chiffres pour le moins inquiétants sur la fuite des...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...