Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

7 février 2023 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Définie comme une médecine globale qui traite le patient dans tous les aspects relatifs à la santé, sans tenir compte de l’âge, du sexe, la médecine de famille est d’une importance capitale, selon le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb. Devant la chambre des représentants lundi, il a déclaré que le développement de cette forme de médecine fait partie des priorités du gouvernement et reste un des points majeurs dans la réforme de la santé.

À lire : En deux ans, environ 7000 médecins ont quitté le Maroc

Toutefois, avec le déficit de médecins et d’infirmiers, le ministre de la Santé a reconnu qu’avant d’attaquer ce chantier qu’est le développement et la promotion de la médecine de famille, il faut mettre à la disposition du secteur, un personnel adapté. Ainsi, il est prévu d’ici 2030, la formation de 2800 médecins spécialisés en médecine de famille ains que 5600 infirmiers.

À lire : Maroc : fuite des médecins, le secteur de la santé en difficulté

L’objectif est de faire en sorte que chaque médecin de famille soit assisté par deux infirmiers, a souligné Khalid Ait Taleb. Le ministre de la Santé a également annoncé que son département va collaborer avec celui de l’Enseignement supérieur afin d’intégrer la médecine de famille parmi les spécialités enseignées dans les facultés de médecine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Khalid Aït Taleb

Aller plus loin

Maroc : fuite des médecins, le secteur de la santé en difficulté

En tout, 300 médecins quittent le Maroc chaque année pour émigrer vers l’Europe ou le Canada. C’est ce que révèlent les statistiques du syndicat des médecins privés. Cette fuite...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Les Marocains, premiers étudiants étrangers en médecine spécialisée en France

Les étudiants marocains représentent la « première nationalité étrangère » du programme de formation médicale spécialisée en France, indique l’ambassade de France au Maroc.

Vers une vague de recrutements de médecins marocains en France ?

Alors que de nombreux Marocains figurent déjà parmi les médecins exerçant en France, l’hexagone cherche à décupler les recrutements.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.