Se dirige-t-on vers l’année la plus pluvieuse en 30 ans ?

3 février 2009 - 16h29 - Ecrit par : L.A

Il y a des années qu’on n’a pas connu une année aussi pluvieuse. Le bilan de la période allant du 1er septembre 2008 au 21 janvier 2009, dressé par la météorologie nationale, à la demande de La Vie éco, montre que, par rapport à une moyenne sur trente ans, la situation est excédentaire sur tout le pays, à part Tan Tan (autant que l’année dernière, soit près de 59 mm), Laâyoune (-3%) et Dakhla ( -10% avec près de 17 mm).

C’est le Nord qui détient la palme avec des variations dépassant 400% à Nador et plus de 360% à Al Hoceima. Même dans l’Oriental les pluies sont abondantes : Oujda a enregistré un excédent de 178% et Taourirt de 193%. Dans le Saïss, il a été constaté une hausse de 208% pour Fès et 98% pour Meknès.

Plus on va vers le centre, plus l’écart entre la moyenne calculée sur 30 ans et le niveau actuel, qui reste néanmoins variable, tend à diminuer tout en restant appréciable. Ainsi, si le Gharb a été bien arrosé (l’excédent est de 87% pour Sidi Slimane et Kénitra et 116% pour Rabat-Salé), Mohammedia a enregistré des excédents de 134% (plus de 469 mm) alors que Casablanca a connu des précipitations plus importantes de 72% par rapport à la moyenne dite « normale », à plus de 365 mm.

Les régions du Nord-Ouest mieux arrosées depuis octobre

Dans le Souss, les variations sont de l’ordre de +22% pour Agadir Massira, seulement 8% pour la station d’Inezgane et 65% pour Tiznit, par exemple. Cependant, il faut noter que si les pluies ont été plus abondantes que d’habitude, ces régions ont aussi connu des épisodes stables et sans pluie, ce qui fait que les valeurs enregistrées durant les pics doivent être recalculées sur la période considérée.

Comme le note la météorologie nationale, les précipitations étaient sous forme d’averses et même de grêles durant le mois de septembre. L’autre caractéristique est que la variation est importante et les intensités souvent fortes et de courte durée.

A partir du 22 octobre, c’est l’influence maritime venant de l’Atlantique qui a porté les perturbations, favorisant ainsi leur arrivée dans les régions du Nord-Ouest alors qu’au départ elles n’avaient intéressé que les reliefs, les versants Sud-Est de l’Atlas et les côtes méditerranéennes.

De nouveaux records de pluies ont été établis. C’est ainsi que 199,5 mm ont été enregistrés à Tanger le 23 octobre 2008 contre 124,5 mm le 4 octobre 1997. Un deuxième record est battu à Tétouan le même jour : 94 mm contre 86,5 mm le 6 octobre 1984.

Source : La vie éco - M. E.

Tags : Agriculture - Nature - Environnement - Inondations Maroc - Météo Maroc

Nous vous recommandons

En crise avec le Maroc, l’Algérie installera-t-elle une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar ?

L’Algérie pourrait installer une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar, pour bloquer le Maroc en cas de conflit. C’est du moins ce qu’estime le général Philippe Moralès, le commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes...

Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique. Quid des raisons ...

Colère des passagers de TUI après l’annulation d’un vol à destination du Maroc

Arrivée à l’aéroport international Gatwick pour prendre un vol à destination du Maroc où elle compte passer ses vacances, une famille britannique apprend que son voyage a été annulé. À l’instar de la compagnie aérienne Transavia, Tui a annulé plusieurs vols en...

Un hacker divulgue les données de plus de deux millions de Marocains

Un hacker a mis en ligne les données personnelles de plus de deux millions de Marocains. Des données concernant l’université Mohammed V de Rabat en font également partie.

Voici la date officielle de l’Aid Al Adha 2022 au Maroc

La date officielle de l’Aïd Al-Adha au Maroc est connue. Elle sera célébrée le dimanche 10 juillet prochain, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Covid-19 : nouvel appel d’El Othmani aux Marocains

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani affirme que la situation épidémiologique du Maroc est “préoccupante”. Dans ce sens, il appelle les Marocains au respect strict des mesures sanitaires édictées afin de freiner la propagation du coronavirus et ses...

Maroc : vers un nouveau bras de fer entre parents d’élèves et écoles privées ?

Les écoles privées ont invité les parents d’élèves à payer les frais de scolarité du mois de juillet, le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports ayant décidé que les cours se poursuivent jusqu’à ce mois au lieu de juin. Mais ceux-ci...

France : combien d’étrangers résidents sont-ils nés au Maroc ?

12 % des étrangers résidents en France sont nés au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de l’Institut national de la statistique et des études économiques français (INSEE) publié à la mi-octobre.

Le Marocain Said Kabil bat Gary Corbett sur un énorme KO (vidéo)

Après avoir passé deux ans sans combat à cause de la pandémie de Covid-19, le kickboxeur marocain Said Kabil est remonté dimanche 3 avril sur le ring lors du Grand Prix de Muay Thai, à Londres. Il a marqué les esprits en battant le Britannique Gary Corbett...

Le Maroc parmi les destinations touristiques les moins sûres pour les LGBTQ+

Le Maroc a été classé 170ᵉ, sur plus de 200 pays, parmi les destinations touristiques les plus hostiles aux lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres dans l’édition 2022 du LGBTQ+ Travel Safety Index.