France : près de deux tonnes de cannabis marocain saisies dans un camion

13 novembre 2020 - 19h00 - France - Ecrit par : I.L

Les éléments de la police judiciaire de l’antenne lyonnaise ont interpellé vendredi dernier sept personnes. Il leur est reproché le trafic de cannabis marocain et la détention illégale d’une importante somme.

L’opération sécuritaire mise en place par la police judiciaire près de Lyon en collaboration avec les enquêteurs de l’antenne lyonnaise de l’Office anti-stupéfiants a permis de surprendre les mis en cause, rapporte Le Parisien. Ils avaient filé depuis plusieurs mois un camion en provenance d’Espagne et qui devrait se rendre à Lyon par l’autoroute en passant par le nord du département de l’Isère.

Les prévenus s’activaient à décharger le camion rempli de cannabis marocain lorsqu’ils ont été pris en flagrant délit. Contrairement aux informations reçues par les enquêteurs, qui faisaient état d’une demi-tonne, ils ont découvert 2 tonnes dans le camion et 300 autres kilogrammes lors d’une perquisition effectuée dans une planque, non loin du lieu d’interpellation. Une forte somme d’argent a été découverte à l’intérieur du camion.

Outre les deux chauffeurs interpellés, qui étaient d’origine espagnole, cinq jeunes français de 20 et 30 ans, connus des services des polices ont également été arrêtés. Ils ont tous été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête avant d’être confiés à un juge pour répondre de leurs actes. Selon une source proche du dossier, il s’agit du plus gros coup de filet réalisé par la PJ de Lyon.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Lyon - Drogues

Aller plus loin

France : l’un des plus gros trafiquants du cannabis marocain à nouveau arrêté

Les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la direction régionale de la police judiciaire de Paris ont réussi à interpeller Sofiane Hambli, 45 ans, l’un des plus gros...

Maroc : nouvelle opération anti-drogue à Errachidia

Le service régional de la police judiciaire de la ville d’Errachidia, en collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a interpellé lundi,...

La police saisit près de 3 tonnes de drogue près d’Agadir (photos)

Six individus dont trois multirécidivistes ont été interpellés, vendredi, à Agadir. Ils seraient impliqués dans un réseau criminel de trafic de deux tonnes et 890 Kg de résine...

Quatre tonnes de drogue saisies à Mohammedia par la police

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont fait échec vendredi soir, à un trafic international de drogue. Plusieurs tonnes de résine de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.