Seine-Saint-Denis : une importante quantité de cannabis marocain trouvée dans une camionnette

6 décembre 2020 - 11h30 - France - Ecrit par : S.A

La police judiciaire de Seine-Saint-Denis a saisi 480 kg de résine de cannabis dans un entrepôt de Courbevoie, le 26 novembre dernier. Cinq trafiquants présumés ont été interpellés puis mis en examen «  pour blanchiment, association de malfaiteurs, transport, détention acquisition et importation de stupéfiants  ».

Il a fallu une surveillance étroite des mouvements des véhicules autour de l’entrepôt pour que les fonctionnaires de police réussissent à saisir cette quantité de drogue. La drogue se trouvait dans une camionnette, qui renfermait elle-même onze valises marocaines, ces conditionnements typiques spécialement confectionnés au Maroc pour le transport de la drogue, rapporte Le Parisien. D’une valeur marchande estimée à plus d’1,9 million d’euros, la marchandise devait être écoulée à Seine-Saint-Denis et notamment les gros points de deal de la ville de Saint-Denis.

Lors de l’opération, ils ont interpellé cinq hommes âgés d’une quarantaine d’années. Parmi eux, trois grossistes qui occupent des positions élevées dans le réseau et sont connus des services de police. «  Ce sont des grossistes du trafic appartenant à un canal d’approvisionnement historique de la Seine-Saint-Denis  », précise une source proche du dossier. L’un d’eux, âgé de 41 ans, gère plusieurs garages de réparation automobile situés à Saint-Denis et dans les Hauts-de-Seine. Des véhicules de ses garages auraient transporté la drogue.

Les cinq trafiquants présumés ont été, par la suite, mis en examen «  pour blanchiment, association de malfaiteurs, transport, détention acquisition et importation de stupéfiants  », indique le parquet de Bobigny. Quatre d’entre eux seront placés en détention provisoire et un cinquième sera sous contrôle judiciaire. Lors des différentes perquisitions, les enquêteurs ont saisi très peu d’argent. Une maigre moisson. La raison est fort simple : «  les trafiquants ont pour habitude de réinjecter leurs bénéfices dans le système bancaire informel  », précise cette même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Importations - Drogues - Acquisition - Blanchiment d’argent - Cannabis

Aller plus loin

Une importante quantité de cannabis marocain saisie en Île-de-France

Les enquêteurs de la police judiciaire d’Evry (Essonne) ont procédé, jeudi 10 décembre, à la saisie d’une tonne de cannabis marocain et à l’interpellation de neuf individus...

Un réseau de Go-fast avec le Maroc démantelé à Bordeaux

Les éléments de la sûreté départementale de Bordeaux ont interpellé 10 personnes dont six qui seraient impliquées dans l’importation du cannabis marocain. Elles sont soupçonnées...

Saisie d’une importante quantité de cannabis marocain près de Reims

Les gendarmes de la Section de recherches de Nancy en coordination avec leurs homologues de Reims et les policiers de la direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ) de...

Grosse prise de cannabis dans le nord du Maroc

Vendredi soir, les services sécuritaires de la ville de Ksar el-Kébir, ont mis en échec une tentative de trafic de 2 360 kilogrammes de résine de cannabis. Ils ont également...

Ces articles devraient vous intéresser :

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).