Comment des trafiquants de drogue ont blanchi des dizaines de millions d’euros au Maroc

14 novembre 2020 - 18h30 - Ecrit par : S.A

Les sections de recherches de Lyon, Chambéry, Nîmes et Montpellier appuyées par Europol ont démantelé un vaste réseau de blanchiment du trafic de drogue qui achemine de l’argent sale au Maroc via l’Espagne.

Il a fallu plusieurs mois d’enquête et une longue coopération, entre toutes les sections spécialisées à travers tout l’hexagone pour que ce réseau soit démantelé début novembre. Selon les faits, des poids lourds sillonnaient toute la France pour collecter l’argent généré par des trafiquants de drogue, rapporte Franceinfo. Cet argent est ensuite acheminé au Maroc via l’Espagne. D’après la gendarmerie française, ce «  vaste réseau blanchissait environ 90 millions d’euros par an  ».

Au total, les sections de recherches de Lyon, Chambéry, Nîmes et Montpellier, appuyées par une unité d’Europol spécialisée dans la traque du blanchiment, ont arrêté 18 personnes et saisi 4 millions d’avoirs criminels (espèces, appartements, camions, voitures, comptes bancaires), a-t-elle détaillé dans un communiqué. Le juge d’instruction a décidé du placement en détention provisoire de 14 d’entre elles. Les quatre autres ont été placées sous contrôle judiciaire.

Au dire des enquêteurs, le réseau réinvestissait les 90 millions d’euros dans l’immobilier au Maroc. Lors des perquisitions, ils ont également saisi 37 kilos de cannabis, 5 kilos de cocaïne, deux fusils de chasse et un pistolet automatique. 2018 marquera le début de cette affaire baptisée «  Cash Collect  » par les enquêteurs. Les gendarmes lyonnais ont découvert «  qu’une flotte d’une quinzaine de poids lourds immatriculés au Maroc servait au transport de marchandises mais aussi de l’argent sale de trafiquants de drogue connus des services  ».

«  L’argent était dans des cabas de supermarchés, bien empaqueté en liasses avec un carnet de compte dans la cabine du conducteur, sans cache  », explique le colonel Laurent Lesaffre, commandant de la SR de Lyon. «  Si la remise d’argent se déroulait en général en dix minutes, certains camions faisaient parfois des pauses de 24h sur les sites de collecte ce qui est étonnant pour quelqu’un qui transporte des marchandises  », relève le colonel, ajoutant que les enquêteurs ont interpellé, en septembre 2019 au péage du Boulou, un conducteur avec «  plus de deux millions d’euros en liquide dans des sacs posés dans son coffre  ».

Tags : Espagne - Lyon - Drogues - Montpellier - Trafic - Blanchiment d’argent

Aller plus loin

Un Espagnol arrêté pour trafic de drogue dans le sud du Maroc

Une opération sécuritaire menée par les éléments de la Sûreté nationale et ceux de la Gendarmerie royale en fonction au poste-frontière El Guergarat, a permis, mercredi, la saisie de...

Un vaste réseau de blanchiment d’argent opérant entre le Maghreb et la France démantelé

Cinq hommes ont été mis en examen à Marseille, vendredi, dans le cadre d’une vaste affaire de blanchiment en bande organisée entre le Maghreb et la France pour une somme évaluée à...

Marrakech : des Français arrêtés pour blanchiment d’argent

Un réseau de trafic de devises et de drogue, qui excelle dans le blanchiment d’argent, a été démantelé par les éléments de la police de Marrakech. Parmi les membres de cette bande...

Démantèlement d’un vaste réseau de recel opérant entre la France et le Maroc

La police parisienne a réussi à démanteler un vaste réseau de recel qui écoulait depuis plusieurs années des objets volés au quotidien sur le marché...

Nous vous recommandons

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Parmi les nouveautés du Guide de la douane marocaine à destination des Marocains du Monde, l’une se trouve en rapport avec le véhicule accepté dans le cadre de la procédure dite d’Admission temporaire...

Samira Saïd enflamme la toile avec cette tenue (photo)

La chanteuse et compositrice marocaine Samira Saïd enflamme, une nouvelle fois, la toile avec une tenue sublime.

Une nouvelle boule de feu aperçue dans le ciel marocain (Vidéo)

Une nouvelle boule de feu a survolé mardi 11 janvier le ciel marocain. Elle a été enregistrée par les détecteurs du projet SMART situés à Calar Alto, Sierra Nevada, Séville, Huelva, El Aljarafe et La Hita...

Sebta et Melilla : plus de contrebande aux frontières avec le Maroc

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc rouvriront sous peu, probablement le 30 avril ou le 2 mai, coïncidant avec la fin du mois sacré du Ramadan. Conformément à l’accord conclu avec le Maroc, le trafic de marchandises sera désormais fluide et...

Le dirham monte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,74 % face à l’euro et de 1,10 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 10 au 16 mars 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le zoo de Rabat présente les lionceux de l’Atlas (vidéo)

Il y a environ quatre mois, le Jardin zoologique de Rabat a vu la naissance de cinq nouveaux lionceaux de l’Atlas, appartenant à une espèce éteinte à l’état sauvage. Ils s’ajoutent aux 29 lions qui vivent déjà sur les 25 hectares de cet...

Tanger : l’homme qui a braqué 360 000 DH dans un bureau de change arrêté

Les éléments de la police judiciaire de Tanger en coordination avec ceux de Rabat ont interpellé, mardi, un individu âgé de 37 ans, soupçonné d’être impliqué dans un vol perpétré dans un bureau de change au quartier Agdal à...

« Le Messi du haschich » aurait quitté sa cachette à Tanger

Le célèbre trafiquant de haschich, Abdellah El Haj, dit le « Messi du haschich », aurait quitté sa résidence à Tanger où il s’est réfugié depuis 2019, après le démantèlement en partie de son réseau en Espagne.

L’Espagne veut une reprise rapide des relations avec le Maroc

Le Maroc a engagé des négociations avec l’Espagne et l’Union européenne (UE) en vue de la reprise de la coopération en matière migratoire. Dans ce cadre, des délégués de l’UE ont tenu mercredi à Rabat, des réunions avec le ministère de l’Intérieur, lesquelles...

Deux Marocains tués par balles au Mali (vidéo)

L’ambassade du Maroc à Bamako fait savoir que deux camionneurs marocains ont été tués, samedi 11 septembre au Mali, un troisième est blessé et un quatrième s’en sort indemne. Une enquête sera bientôt ouverte pour élucider cette...