« La France a perdu le Maroc »

29 septembre 2023 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les relations entre le Maroc et la France continuent de se tendre. Abdelhak Najib, écrivain, politologue, essayiste et conférencier, spécialiste de l’Afrique et des relations internationales, estime que Paris a perdu Rabat.

Récemment, bon nombre d’internautes marocains ont appelé le Maroc à imposer le visa aux Français souhaitant se rendre dans le royaume. Cette campagne en ligne fait suite à l’expulsion par les autorités marocaines du rédacteur en chef adjoint au service monde de l’hebdomadaire français Marianne, Quentin Müller, et de sa collègue, la reporter et photojournaliste, Thérèse Di Campo, au message vidéo du président français Emmanuel Macron publié sur X dans lequel il s’est adressé directement aux Marocains et a promis le soutien de son pays au Maroc touché par un puissant séisme faisant plus de 2900 morts, ainsi que l’acharnement des médias français contre le Maroc. Il y a « un véritable ras-le-bol au niveau des populations marocaines. Et cette volonté d’imposer aussi aux Français un visa est parfaitement compréhensible », a déclaré à Sputnik Afrique Abdelhak Najib, faisant savoir que la France a refusé plus de 80 % des demandes de visa des Marocains ces dernières années.

À lire : Maroc : Appel à imposer le visa aux Français

« Il se trouve que les Marocains ont dépensé plus de 10 millions de dollars en dossiers et en frais de dossier pour déposer leurs visas. Non seulement ils reçoivent en réponse une fin de non-recevoir, mais ils doivent payer pour le refus », a-t-il souligné. Selon le politologue, il est peu probable que le Maroc impose le visa aux Français souhaitant se rendre dans le royaume. « Je suis loin de penser que le gouvernement marocain veuille vraiment en arriver là avec les Français. S’il décide d’imposer un visa aux Français, il le fera et il jugera selon les intérêts du gouvernement marocain et du pays […]. Si cette histoire de visa devait aboutir et devenir une réalité. Mais il y a beaucoup de Français qui vont en pâtir aussi et ils vont ressentir ce que d’autres, Marocains, Maghrébins, Africains, Arabes ont ressenti vis-à-vis de cette question-là », a-t-il prédit.

À lire :Un eurodéputé conseille à la France d’arrêter de mépriser le Maroc

Selon le spécialiste de l’Afrique et des relations internationales, le durcissement des conditions d’obtention des visas français à l’égard des pays comme le Maroc, l’Algérie, mais aussi la Tunisie, et d’autres pays africains, du Liban même le Qatar est perçu comme une politique anti-arabe, anti-musulmane et anti-pays africains. « Cet aveuglement-là n’est pas bon pour la France qui est en perte de vitesse dans tous les domaines, analyse l’essayiste. La France a perdu le Maroc. La France n’a pas pu récupérer l’Algérie. La France n’a pas pu récupérer la Tunisie. La France s’est fait huer et éjecter de toute l’Afrique, de ses anciennes colonies, son pré carré français, ce qu’on appelait avant la Françafrique ». Et d’ajouter : « Cette politique d’Emmanuel Macron aujourd’hui a achevé de rompre les derniers liens véritablement minces qui lient encore la France au Maghreb et au reste de l’Afrique. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Diplomatie

Aller plus loin

Xavier Bertrand a fait son choix entre le Maroc et l’Algérie

Dans une interview, Xavier Bertrand, président de la région Haut-de-France (Les Républicains) déplore le désamour qui s’installe durablement entre Paris et Rabat à cause du...

L’ambassadeur de France ignoré par le roi Mohammed VI ?

Plusieurs ambassadeurs étrangers excepté celui de France au Maroc ont été reçus au palais royal de Rabat par le roi Mohammed VI. Preuve du refroidissement des relations les deux...

La leçon de Gad Elmaleh à la France : regardez le Maroc comme un modèle

Invité de l’émission « C l’Hebdo » diffusée samedi sur France 5, l’humoriste et acteur marocain, Gad Elmaleh, a livré son point de vue sur plusieurs sujets dont le séisme qui a...

Un eurodéputé conseille à la France d’arrêter de mépriser le Maroc

Alors que la polémique sur l’aide de la France au Maroc, secoué par un violent tremblement de terre le 8 septembre, continue d’enfler, un eurodéputé fustige l’attitude de Paris...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...