Comment la France a réussi à démasquer un trafiquant de drogue marocain en Espagne

6 février 2021 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

La brigade des recherches des fugitifs en coordination avec l’Office anti-stupéfiants a interpellé trois trafiquants de drogue, dont un Marocain de 30 ans à Courbevoie (Hauts-de-Seine), Villers-Saint-Paul (Oise) et en Espagne, en l’espace de deux jours. Ils étaient en cavale depuis plusieurs années.

Ces trois fugitifs ont été interpellés mercredi et jeudi, rapporte BFMTV. C’est le fruit d’un travail débuté en 2020. Il s’inscrit dans le cadre du plan anti-drogue lancé par le gouvernement en 2019. « La France ne sera pas le terrain de jeu » des trafiquants, avait promis Christophe Castaner alors ministre de l’Intérieur.

La brigade de recherche des fugitifs a mené des investigations pour retrouver la trace de chacun des fugitifs. Le Marocain de 30 ans s’était installé à Gennevilliers, et importait du cannabis et de la cocaïne. Il était en cavale depuis 2016. Le fugitif avait écopé de deux condamnations de quatre ans de prison dans deux différentes affaires : l’une concernant un dossier d’importation de résine de cannabis entre le Maroc et la région parisienne et l’autre, un trafic de cocaïne entre les Antilles et la métropole.

Les enquêteurs ont priorisé la piste de l’entourage et du cercle professionnel du fugitif. « Au bout de quelques années de fuite, l’attention n’est plus la même, décrypte une source policière. Et même si le fugitif prend ses précautions, il arrive que l’entourage soit moins précautionneux. » Dans le registre de la police, le fugitif est connu sous plusieurs identités, reliées chacune d’entre elles à une voiture, un logement ou encore une ligne téléphonique. Il faisait souvent la navette entre la France et l’Espagne mais, c’est surtout sur la Costa del Sol, qu’il s’était caché.

Jeudi, la police espagnole l’a interpellé dans une rue de Marbella après une série de perquisitions. Il sera extradé en France pour purger sa peine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Drogues - Trafic - Cannabis

Aller plus loin

France : mise en examen de huit trafiquants impliqués dans l’importation du cannabis marocain

Un juge d’instruction français a mis en examen huit présumés trafiquants appartenant à un réseau de trafic de cannabis marocain.

Frontière France-Espagne : un go-fast avec du cannabis marocain intercepté

Huit personnes ont été arrêtées dans le nord de l’Espagne alors qu’elles transportaient une importante quantité de haschich dans un convoi de véhicules à destination de la...

France : l’un des plus gros trafiquants du cannabis marocain désormais libre

Sofiane Hambli, 45 ans, l’un des plus gros trafiquants du cannabis marocain et informateur de la police a recouvré la liberté, mardi. Ainsi en a décidé un juge des libertés et...

Après sa vidéo controversée, le rappeur marocain Mister You s’excuse (vidéo)

Le rappeur français d’origine marocaine, Mister You, a présenté ses excuses pour les scènes de trafic de drogue qui transparaissent dans son dernier clip, enregistré à La Línea...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.