Le trafiquant de drogue marseillais ayant résidé au Maroc interpellé à Dubaï

20 février 2021 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le trafiquant de drogue marseillais, Hakim Berrebouh, qui avait élu domicile au Maroc, a été interpellé, jeudi 18 février, vers 20 heures, à Dubaï. Le quadragénaire faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour « trafic international de stupéfiants ».

« Il s’agit d’une très belle première coopération internationale réalisée par les autorités des Émirats arabes unis », s’est félicitée auprès de l’AFP la procureure de Marseille, Dominique Laurens. Hakim Berrebouh alias «  Marca  » est soupçonné de piloter un important trafic de drogue à Marseille depuis l’étranger où il vit.

Le suspect avait quitté la France après une tentative d’assassinat et le meurtre de son frère Mehdi en 2014, rapporte le quotidien régional La Provence. Celui-ci venait de sortir de prison. Hakim s’était, par la suite, installé au Maroc avant de rallier Dubaï depuis quelques mois.

Selon les enquêteurs, le meurtre de son frère était un des nombreux règlements de compte entre deux «  clans  » familiaux, les Berrebouh et les Tir d’un côté, les Remadnia de l’autre, des cousins issus de la même région algérienne dans les Aurès. Ces deux clans se battent pour le contrôle du trafic de drogue dans des cités des quartiers Nord de Marseille.

Sujets associés : Drogues - Marseille - Dubaï - Trafic

Aller plus loin

Comment la France a réussi à démasquer un trafiquant de drogue marocain en Espagne

La brigade des recherches des fugitifs en coordination avec l’Office anti-stupéfiants a interpellé trois trafiquants de drogue, dont un Marocain de 30 ans à Courbevoie...

La police saisit plus de 4,6 tonnes de drogue à Assilah

Les éléments du commissariat régional de sûreté de la ville d’Assilah ont déjoué, mercredi soir, une opération de trafic international de drogue et saisi 4,60 tonnes de résine...

Bordeaux : "Mouf", principal importateur de cannabis marocain, devant la justice

Le procès du principal importateur de cannabis marocain, Moufide Bouchibi alias “Mouf” s’ouvre ce mercredi devant la cour d’appel de Bordeaux. Il avait été arrêté à Dubaï le 21...

Fin de cavale pour l’un des plus célèbres trafiquants de drogue de Beni Mellal

Les gendarmes de Zaouiat Cheikh ont réussi à interpeller un dangereux trafiquant de drogue activement recherché, mettant ainsi fin à sa longue cavale. Au total, 20 mandats...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...