Al Akhawayn secoué par une affaire de drogue

20 février 2021 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Un étudiant de l’université d’Al Akhawayn à Ifrane a été interpellé pour trafic de drogue. Il lui est reproché la vente illégale de cannabis au sein de l’établissement universitaire.

Le mis en cause est poursuivi pour possession et vente de drogue au sein de l’établissement dans lequel il poursuit ses études, rapporte Al Massae. Il a été interpellé sur la base d’informations précises par les autorités locales. Lors de son interpellation, près de 5 kg de haschich ont été découverts en sa possession.

En attendant sa comparution devant le juge, le jeune étudiant a été placé en détention provisoire à la prison Toulal de Meknès. Par ailleurs, l’enquête se poursuit pour élucider les détails de cette affaire.

Sujets associés : Drogues - Ifrane - Arrestation

Aller plus loin

L’ancien doyen de l’université de Yale arrive à Al Akhawayn

Dr Christopher S. Taylor, ex-doyen de l’université de Yale vient, d’être nommé Vice-Président chargé des affaires académiques à l’Université Al Akhawayn à Ifrane (AUI),...

Situation très embarrassante pour l’Université Al Akhawayn

L’Université Al Akhawayn a confirmé mercredi 09 juin, le gel du financement du département américain en raison des accusations persistantes d’agression sexuelle à l’encontre des...

Maroc : ils tuent leur neveu pour une affaire de drogue

Quatre sœurs, leur frère et la fille de l’une d’entre elles ont été déférés devant le procureur général du roi près la Cour d’appel de Kénitra. Il leur est reproché leur...

Guerre sans merci entre barons de la drogue à Nador

Les côtes de Temsamane, Nador et de Driouch ont été, mardi, le théâtre de violents affrontements entre des barons de la drogue. Lors de cette violente confrontation, les cartels...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »