Le Front Polisario en colère contre le Maroc

13 janvier 2020 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La "République arabe sahraouie démocratique (RASD)" condamne l’ouverture d’une représentation consulaire de la Gambie à Dakhla. Elle qualifie cette décision d’ "agression flagrante".

"La République de Gambie a ouvert, mercredi, ce qu’elle a appelé un ‘consulat’ dans la ville occupée de Dakhla, en relation directe avec l’occupation illégale marocaine de parties de la République sahraouie", indique le ministère sahraoui des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La RASD considère cet acte commis par la Gambie comme une agression flagrante sur son territoire, un soutien à l’occupation marocaine et une violation manifeste du droit constitutionnel de l’Union africaine et de ses résolutions de légitimité internationale qui ne reconnaissent aucune souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental", précise la même source.

En outre, la RASD "porte au gouvernement de ce pays, avec l’occupant marocain, les conséquences qui résulteront" de cette décision. Elle entend adopter "la position appropriée et les décisions nécessaires pour défendre sa souveraineté conformément au droit constitutif de l’Union africaine et au droit international".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Polisario - Dakhla - Sahara Marocain - Gambie - Sahara Occidental - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD)

Aller plus loin

Nouvel appel d’Ibrahim Ghali à l’ONU

Le président de la "République arabe sahraouie démocratique" (RASD), Brahim Ghali, demande à l’Organisation des Nations Unies de protéger les prisonniers "politiques" dans les...

Le Polisario au bord de l’implosion, selon un ancien prisonnier politique

L’ancien prisonnier politique, Mostafa Abdeddayem, croit dur comme fer que le front Polisario ne tient plus qu’à un fil.

Le Polisario provoque à nouveau l’armée marocaine

Le Polisario a missionné, dimanche 1er novembre dernier, des hommes pour provoquer les éléments des Forces armées Royales (FAR). Les agents de la MINURSO chargée de la...

Le Front Polisario dénonce le Maroc à l’ONU

Le Front Polisario vient de dénoncer "la stratégie d’escalade de l’occupation marocaine" et appelle le Conseil de sécurité à réagir.

Ces articles devraient vous intéresser :

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?