Gad El Maleh : Le comique pudique

27 août 2002 - 20h51 - Culture - Ecrit par :

Il a pu réaliser un rêve d’enfant. Etre connu et reconnu. Né à Casablanca en 1971, Gad El Maleh peut aujourd’hui difficilement passer inaperçu dans les rues de la ville. Il est devenu une vedette de télévision, de théâtre et de cinéma. Ses sketches se vendent comme des petits pains.

Tout a commencé quand un ami d’enfance lui demande de faire du rire son métier. "Il m’a réveillé. Arrête de nous faire rire, fais rire les autres, m’a -t-il dit". Un vrai truc de fou.. Mais l’idée est intéressante. N’ai-je pas toujours fait rire, même tout petit. Les professeurs et directeurs des écoles de Casablanca ne me mettaient-ils pas dehors, tellement j’étais turbulent ? Je n’arrêtais pas de faire le spectacle en classe. J’ai fait 5 classes en secondaire et 7 écoles. Une fois qu’il n’y avait plus d’école pour moi à Casa, j’ai décidé d’aller conquérir celles du Canada ! C’est ainsi qu’à 17 ans, j’ai quitté le Maroc sur un coup de tête. J’ai reçu une bourse pour étudier en France. En réalité, j’ai passé mon temps à flâner, à voir des spectacles et raconter des blagues aux amis. Pourquoi je n’aimais pas l’école ? C’est par ce que l’ordre préétabli me révoltait contre l’ordre établi par les professeurs. Si, je voulais apprendre... mais à ma manière à moi !
C’est certain. Gad n’aime pas les chaînes. Je ne suis pas marié et je ne m’y résoudrais pas de si tôt ! Le mariage est une chose qui me fait peur. Je sais que c’est choquant, mais je pense qu’on peut vivre de bonnes choses sans être marié !
Non, je ne suis pas anti-conventionnel. La preuve : Je ne fume toujours pas devant mon père. Mes amis français n’arrivent pas à comprendre ça. A trente ans, je n’ai jamais sorti une cigarette devant mon père.
Si je suis satisfait de ce que je suis devenu ? Je ne saurais pas répondre. C’est une question de fin de parcours et je ne pense pas être à la fin du mien. Quand j’étais môme à Casablanca, je me disais : il faut que je fasse quelque chose pour que les gens me reconnaissent dans la rue. Aujourd’hui, cette partie du rêve s’est réalisée. Mais je continue de rêver.
Je ne rêve pas d’enfants, d’appartement, ni d’une décapotable. Ce qui me fait rêver, c’est la longévité. Dans trente ans, j’aimerai encore être là, et être aussi bon, sinon meilleur.

L’économiste

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gad Elmaleh - Spectacle

Ces articles devraient vous intéresser :

Gad Elmaleh : gros chèque pour les victimes du séisme au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh a tenu sa promesse de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc.

Malgré lui, Gad El Maleh au coeur d’un scandale au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh effectuera une tournée du 29 janvier au 4 février prochain au Maroc. Une série de spectacles, dont l’organisation suscite la colère des internautes, qui dénoncent la vente des tickets à des prix exorbitants.

Gad Elmaleh : à combien s’élève sa fortune ?

Gad Elmaleh, 52 ans, est un humoriste et acteur maroco-canadien, actif depuis plus de 25 ans. Il est surtout connu en France pour ses spectacles de stand-up. À combien s’élève la fortune de l’ex-compagnon de Charlotte Casiraghi ?

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Qualification du Maroc en coupe du monde : les messages des célébrités inondent la toile

Depuis jeudi soir, les messages s’enchainent pour féliciter les Lions de l’Atlas après leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Quelques célébrités ont également diffusé sur internet des vidéos exprimant leur joie.

Gad Elmaleh : « J’ai failli tout arrêter »

La vie n’a pas toujours été rose pour Gad Elmaleh, même s’il garde toujours le sourire et n’a jamais perdu sa joie de vivre. L’humoriste marocain raconte une période sombre de sa carrière où il a failli tout arrêter.

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Gad Elmaleh évoque sa relation « tumultueuse » avec son frère Arié

Gad Elmaleh revient sur sa relation assez tumultueuse avec son jeune frère Arié lorsqu’ils étaient enfants. Aujourd’hui, les deux frères affirment entretenir une relation « très fusionnelle ».

Gad Elmaleh se confie sur l’une de ses souffrances

L’humoriste marocain Gad Elmaleh, 52 ans, s’est confié sur le « jugement permanent » dont il a souffert toute sa vie.