Recherche

Les habitants des camps de Tindouf délaissés

© Copyright : DR

11 avril 2020 - 14h30 - Société

Alors que le covid-19 sévit dans les camps algériens de Tindouf, les leaders du Polisario se sont confinés, laissant les habitants à leur triste sort.

Les habitants des camps vivent dans des conditions pénibles sans prise en charge, sans soins de santé pendant cette période de crise sanitaire après que les dirigeants du Front Polisario ont fermé les frontières avec Tindouf dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, rapporte Sahara News.

Alors que ces derniers ont déclaré que la pandémie n’a pas atteint les camps, des militants des droits de l’Homme basés à Laayoune et Dakhla ont affirmé qu’au moins 250 personnes ont été contaminées par le coronavirus.

Selon l’avocat et militant des droits de l’Homme, Youssef Gharib, 17 éléments armés du Polisario ont été également contaminés par le covid-19, près des frontières avec la Mauritanie. Il a fait savoir que les personnes atteintes vivent dans des camps dépourvus de toute sécurité et de toute protection. Ils ont été installés dans des salles sans protocole d’isolement sanitaire ; ce qui est contraire aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il n’y a ni structure sanitaire, ni produits désinfectants, ni respirateurs.

Aussi, a-t-il dénoncé la répression de la communication avec l’extérieur. La situation est alarmante et il faut appeler la communauté internationale et l’OMS à intervenir pour sauver une population "démunie et abandonnée à son sort" face à une pandémie ravageuse, a lancé le militant des droits de l’Homme.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact