Recherche

Hakim Ziyech qualifie le Ministre marocain du Sport de "menteur"

© Copyright : DR

9 juillet 2019 - 13h30 - Sport

Depuis la sortie prématurée des Lions de l’Atlas de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Égypte, à l’issue du match perdu contre le Bénin en huitièmes de finale, Hakim Ziyech a gardé un grand mutisme, s’abstenant de donner son avis sur la défaite, encore moins sur sa piètre prestation. Mais, il a contredit le Ministre marocain du Sport.

Le joueur de l’Ajax d’Amsterdam a été la cible du public et de plusieurs observateurs sportifs, critiqué pour son manque de punch et d’abnégation au cours de la CAN. Pour la première fois, il publie un post sur Instagram, démentant toutes les allégations du public. Il écrit : "S’ils n’ont aucune histoire, ils vont en créer une".

Concernant son éventuel retrait de la scène internationale et son intention d’abandonner le jeu avec l’équipe nationale, le Lion de l’Atlas a été on ne peut plus clair et direct à l’encontre des personnes derrière ces fausses déclarations. Il a démenti tout en bloc.

D’autre part, Ziyech n’a pas manqué de commenter les déclarations du Ministre de la jeunesse et du Sport, Rachid Talbi El Alami, le qualifiant d’inventeur d’histoires. Celui-ci avait avancé que le joueur n’avait plus l’intention de rejouer avec l’équipe nationale, à cause des critiques acerbes du public, suite au pénalty raté en huitièmes de finale face au Bénin. S’adressant au Ministre, Ziyech a lancé : "La prochaine fois, si vous avez l’intention de faire une annonce, faites en sorte que ça soit la vérité, pas des mensonges".

Selon un sondage effectué par Hespress, la responsabilité de l’échec cuisant des Lions de l’Atlas incombe, en particulier, au Président de la Fédération royale marocaine de Football (FRMF), Faouzi Lekjaa, et au sélectionneur, Hervé Renard. Celui-ci a négligé les joueurs locaux en faveur de professionnels internationaux qui, selon l’avis du public interrogé, ne disposent pas de l’esprit de compétitivité ni des aptitudes physiques et mentales nécessaires.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact