Mohammed VI remplace Hosni Benslimane par Mohamed Haramou

5 décembre 2017 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le général de corps d’armée Hosni Benslimane prend sa retraite. Il vient d’être remplacé à la tête de la Gendarmerie royale par le roi Mohammed VI.

Dans un communiqué publié hier, le cabinet royal indique que le souverain a reçu au palais royal à Rabat le général de corps d’armée Bouchaib Arroub et le général de corps d’armée Hosni Benslimane ainsi que le général de division Mohamed Haramou.

Le souverain « a nommé au titre de commandant de la gendarmerie royale le général de division Mohamed Haramou, actuel commandant du groupement d’escadrons d’honneur de la gendarmerie royale. », est-il précisé.

« Les généraux Arroub et Benslimane ont effectué leurs carrières respectives, sous les commandements de Feu Sa Majesté Hassan II et de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI avec un sens élevé de dévouement et de loyauté au service des intérêts supérieurs de la Nation et pleine abnégation dans la conduite de leurs missions. », fait-on encore savoir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Hosni Benslimane - Gendarmerie Royale - Bouchaib Arroub - Mohamed Haramou

Ces articles devraient vous intéresser :

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.