Recherche

L’hymne national israélien a retenti à Agadir (vidéo)

12 mars 2018 - 15h00 - Sport

Timna Nelson Levy (milieu) tout sourire à Agadir

La pilule a du mal à passer pour la jeunesse du Parti de la justice et du développement (PJD - Pouvoir), qui vient de s’insurger après que l’hymne national israélien a été joué samedi dernier lors du Grand prix d’Agadir de judo, suite à la victoire de la judoka Timna Nelson Levy.

Elle dénonce ainsi un « pas vers une normalisation rejetée et provocatrice envers les sentiments des Marocains » et réclame une « loi incriminant la normalisation des relations avec l’État hébreu ».

La jeunesse du PJD exige également « l’expulsion immédiate des représentants de l’entité sioniste criminelle du territoire marocain et la sanction des personnes ou parties ayant permis de souiller le territoire marocain propre ».

Par ailleurs, le maire de la ville a également annoncé l’ouverture d’une enquête.

Pourtant, rien n’avait été caché et le Maroc se devait de respecter ses engagements. L’année dernière, le royaume avait été contraint de délivrer un visa à l’athlète Or Sasson qui devait participer aux championnats du monde de judo, suite à la plainte déposée par sa fédération pour faire « constater une mesure discriminatoire prise par les autorités marocaines à l’encontre de la délégation israélienne. »

Le Maroc avait été menacé par le président de la Fédération internationale de judo Marius Vizer de retrait de plusieurs compétitions qu’il devait abriter, dont le Grand Prix International de judo à Agadir.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact