Un MRE relie Évreux au Maroc à vélo pour sensibiliser sur la cause de l’écologie

12 juillet 2022 - 21h20 - France - Ecrit par : S.A

À 40 ans, Rdoane Rabbah, père de quatre enfants, se lance dans le rêve d’une vie, celui de relier Évreux au Maroc à vélo, avec pour objectif principal de sensibiliser sur la cause de l’écologie et sur l’état de la planète.

Rdoane est parti d’Évreux pour rallier le Maroc. Son itinéraire ? Blois, Limoges, Toulouse, Narbonne, Perpignan, Barcelone, Murcie, puis la Costa del sol, Malága, port d’Algésiras, Safi (Maroc). Il entend parcourir « 150 à 200 km par jour » avec son vélo électrique qui a 60 km d’autonomie. « J’aimerais que ce voyage serve à sensibiliser sur la cause de l’écologie et sur l’état de la planète, explique-t-il à Paris Normandie. Je vais essayer de documenter cette aventure sur les réseaux sociaux, ceux qui le veulent pourront me suivre sur Tiktok, sur Snapchat et sur Instagram. »

À lire : Un couple écossais fait un trek pour récolter des fonds au Maroc

Il s’est préparé pour cette aventure pendant six mois. « Cela fait longtemps que je comptais faire ce voyage. J’ai failli le faire en 2012. J’ai toujours voulu voir du pays, mais je n’ai jamais eu trop l’occasion de voyager. Là, cela fait six mois que je me prépare physiquement et que je travaille mon parcours. Je me lance dans le rêve d’une vie », lance le Gravignais. Dans sa sacoche, il a une tente, un hamac, un drap de couchage, quelques changes et un poncho pour la nuit.

À lire : A 16 ans, il veut faire le Marathon des Sables

Il sait comment s’adapter selon les conditions météorologiques, selon le vent, la canicule. « […] Je prévois de me lever très tôt, avant le lever du soleil, pour éviter les grosses chaleurs. Si je dois mettre plus de temps, ce n’est pas grave, relativise-t-il. Je n’ai clairement pas un gros budget. Pour dormir, j’irai en forêt, parfois en camping, ou peut-être dans le jardin de gens s’ils me l’autorisent ». Le quarantenaire a adopté un régime « à base de barres de céréales pour les fibres, de sardines et de fromage blanc ». « Cette aventure, c’est avant tout une histoire de mental. Je penserai beaucoup à mes quatre enfants et à mon père, ils m’ont encouragé. Ils sont déjà au Maroc, les revoir sera une belle récompense », anticipe-t-il. Et de conclure : « Si jamais cette aventure est un succès, je ne m’interdis pas d’en tenter une autre ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France

Aller plus loin

De la Belgique au Maroc, pédaler 4000 km pour soutenir la bonne cause

À 59 ans, M’hammed a décidé de relier Ath (Belgique) au Maroc à vélo, avec pour objectif principal de récolter des fonds pour Ligue Alzheimer, une ASBL d’information et de...

Les jeunes du Foyer de Molenbeek rallient bientôt le Maroc à vélo

Des jeunes du Foyer sont partis de Molenbeek le 1ᵉʳ juillet pour rallier le Maroc à vélo. Ils sont arrivés mardi à Marseille.

Une jeune sportive relie Brest à Essaouira à vélo afin d’aider une association

À 26 ans, Camille, ex-professeur d’éducation physique et sportive, a décidé de relier Brest à Essaouira (Maroc) à vélo, avec pour objectif principal de récolter des fonds pour...

Un Franco-Marocain part de Bordeaux à pied afin d’aider un orphelinat au Maroc (vidéo)

Un Bordelais d’origine marocaine a entrepris depuis le lundi 3 octobre dernier, une aventure peu ordinaire. Atteindre le Maroc à pied afin de porter assistance à un orphelinat.

Ces articles devraient vous intéresser :