Immigration : le Canada fait un cadeau aux Marocains

30 octobre 2023 - 10h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le Canada a, à travers Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCR), le ministère responsable des programmes et des services d’immigration, d’établissement, de réinstallation et de citoyenneté, pris des mesures spéciales temporaires en réponse au puissant tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc.

Bonne nouvelle pour les Marocains présents sur le territoire canadien le 8 septembre 2023 ou avant cette date au titre d’un statut de résident temporaire valide. Suite au violent séisme qui a endeuillé le Maroc, des mesures spéciales ont été prises par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCR), dont ils en seront les bénéficiaires, fait savoir le site immigtoronto.com. Ces mesures prévoient une dispense de certains frais de traitement afin de prolonger ou de modifier les conditions du séjour temporaire et de faciliter l’accès à des permis de travail ouverts pour les ressortissants marocains au Canada. Ces mesures prévoient aussi une dispense de frais pour les citoyens ou résidents permanents du Canada se trouvant au Maroc qui ont été touchés par le séisme et ont besoin d’un titre de voyage ou d’un document de citoyenneté de remplacement pour revenir au Canada. Ceux qui ont perdu leurs documents à la suite du tremblement de terre seront autorisés à entrer au Canada avec un visa de résident permanent. Ils n’auront pas besoin d’un passeport ou d’un document de voyage. Ces mesures s’appliquent également aux résidents permanents marocains et aux citoyens canadiens qui reviennent au Canada.

À lire : Le Canada facilite l’octroi du visa pour les Marocains

Entrées en vigueur le 19 octobre 2023, toutes ces mesures se poursuivront jusqu’au 12 mars 2024. L’IRCC devrait publier plus de détails sur ces mesures dans les jours à venir, fait-on savoir. Outre ces mesures, le gouvernement canadien a lancé d’autres programmes, notamment une campagne de collecte de fonds en collaboration avec la Croix-Rouge internationale et le Croissant-Rouge, afin d’offrir une aide humanitaire à la région touchée par le tremblement de terre. Il s’est engagé à verser une somme équivalente aux dons. Cet effort de contrepartie durerait 20 jours, avec un fonds de contrepartie maximum de 3 millions de dollars, est-il précisé. Au lendemain de la catastrophe, le Canada avait débloqué 1,5 million de dollars pour aider les opérations de secours au Maroc.

À lire :Séisme au Maroc : une MRE du Canada perd 7 membres de sa famille

Au total, 81 775 personnes ont le Maroc comme leur lieu de naissance, selon le recensement de 2021. Le Canada désigne 12 835 d’entre eux comme des immigrants récents. La plupart des Marocains choisissent de s’installer à Montréal, la plus grande ville francophone du Canada.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Canada - Immigration - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Le Canada facilite l’octroi du visa pour les Marocains

Les citoyens de 13 pays, incluant les Philippines, le Maroc, le Panama et dix autres nations, pourront voyager au Canada par avion sans avoir besoin de Visa de Résidence...

Séisme au Maroc : une MRE du Canada perd 7 membres de sa famille

Le 8 septembre dernier, un puissant séisme de magnitude 6,8 a secoué le Maroc, endeuillant Kenza Lahlou, MRE résidant à Williams Lake (Canada), qui a perdu sept membres de sa...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

French Montana verse 100 000 dollars aux sinistrés du séisme au Maroc

Une très belle initiative de la part du rappeur américain d’origine marocaine, French Montana, qui vient d’annoncer le versement d’une aide de 100 000 dollars au profit des victimes du terrible tremblement de terre qui a touché le Maroc la semaine...

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Séisme au Maroc : Maes a tenu sa promesse

Le rappeur Maes a tenu sa parole de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : le séisme réveille des sources d’eau asséchées depuis 20 ans

Le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc n’a pas été que dévastateur. Il a ravivé des sources d’eau totalement asséchées depuis 20 ans, mais aussi augmenter le débit des anciennes dans les montagnes d’Al Haouz.