Importations de céréales : la facture s’alourdit pour le Maroc

6 juillet 2022 - 17h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À l’instar de plusieurs pays de par le monde, le Maroc souffre également de l’augmentation des prix des denrées alimentaires causée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. À fin mai dernier, le pays a dépensé 15,8 MMDH pour son approvisionnement en céréales contre 10,7 milliards de dirhams, au cours de la même période, un an auparavant.

Cette augmentation significative de la facture des importations du Maroc est liée à un certain nombre de produits tels que le blé, l’orge et l’huile de soja, indique la récente note de l’Office des changes.

Selon les chiffres, la facture de l’orge a connu la plus forte hausse, passant de 325 millions de dirhams au cours de l’année 2021 à 3 milliards de dirhams cette année. Cette situation est attribuée à la sécheresse qui caractérise la campagne agricole en cours, précise-t-on.

A lire : Céréales : pour éviter la pénurie, le Maroc diversifie ses sources d’approvisionnement

S’agissant de l’importation de l’huile de soja, elle a également enregistré une forte hausse au cours de cette année. Sa facture est passée de 1,8 milliard de dirhams à fin mai 2021 à 3 milliards de dirhams à fin mai dernier, soit 62,2 %.

Quant au blé, la valeur des importations au cours des cinq premiers mois de l’année s’est élevée à environ 9,8 milliards de dirhams, contre 8,6 milliards de dirhams il y a un an, en hausse de 14,8 %.

Sujets associés : Importations - Agriculture - Sécheresse au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans...

Un diplomate russe rassure le Maroc sur les livraisons de céréales

À l’instar des pays importateurs de céréales russes, le Maroc se retrouve en difficultés depuis quelques mois, avec la guerre en Ukraine. Une situation en voie d’amélioration selon...

Maroc : baisse de 67% de la campagne céréalière 2021-2022

La campagne agricole 2021/2022 clôture sur une production céréalière 34 Millions de quintaux, contre 103,2 MQX obtenus, un an auparavant, soit une baisse de 67 %, selon le...

Céréales : pour éviter la pénurie, le Maroc diversifie ses sources d’approvisionnement

Pour assurer son approvisionnement en céréales, le Maroc a opté pour une diversification des sources sur le marché international. Lors de la précédente saison agricole, le royaume...

Nous vous recommandons

Importations

La Mauritanie confrontée à une pénurie de fruits et légumes importés du Maroc

Face à la pénurie des prix des fruits et légumes importés du Maroc, le gouvernement mauritanien a affrété des bateaux pour approvisionner les marchés. Les prix de ces produits ont connu une forte hausse ces derniers...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses priorités, pour sortir le royaume de...

Le gouvernement marocain s’exprime sur la « dangerosité » des dattes algériennes

Le gouvernement a réagi à la rumeur concernant la dangerosité des dattes importées par le Maroc, notamment en provenance d’Algérie. Celles-ci font l’objet d’une campagne de boycott très active sur les réseaux...

États-Unis : OCP paiera-t-il des taxes sur ses importations d’engrais ?

Le département du Commerce américain (USDC) a livré mardi 9 février, sa décision sur l’affaire concernant l’imposition des importations d’engrais par le groupe marocain OCP. Selon cette décision, OCP devrait payer une taxe de 19,97 % sur ses importations...

Les agriculteurs canariens se plaignent (encore) des produits marocains

Les principales organisations d’agriculteurs des Îles Canaries demandent à l’Union européenne de modifier l’accord commercial avec le Maroc qui continue d’exporter la même quantité de produits agricoles sur le marché européen, malgré le départ du Royaume-Uni...

Agriculture

La Russie ne veut pas des tomates marocaines

Les autorités russes, de commun accord avec leurs producteurs, cherchent des prétextes pour bloquer les exportations de la tomate marocaine sur leur territoire. Elles attribuent ce blocage à la découverte du virus Pepino Mosaïc dans les tomates du...

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais seront...

L’Algérie ferme son marché à l’Espagne

Quelques jours après l’annonce de la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, l’Algérie a d’abord fermé son marché de bétail à l’Espagne, et progressivement, à tous les produits agricoles et commerciaux en provenance de ce...

Maroc : la BAD annonce la mobilisation de plus d’un milliard de dollars

La Banque africaine de développement (BAD) appuiera pour les deux prochaines années le Maroc afin de l’aider à développer sa stratégie dans le domaine climatique, surtout que le royaume fait face à l’une des pires sécheresses jamais...

Engrais phosphatés : le Groupe OCP conteste la décision américaine

La décision du Département américain du Commerce d’appliquer des droits compensateurs préliminaires de 23,46% sur les importations d’engrais phosphatés en provenance du Maroc, a fait réagir le Groupe OCP. Celui-ci ne trouve nul fondement à cette...

Sécheresse au Maroc

Tanger aura sa station de dessalement d’eau de mer

Pour faire face au manque cruel d’eau, la ville de Tanger vient d’adopter un projet de construction d’une station de dessalement de l’eau de mer.

La Banque mondiale accorde un prêt de 500 millions de dollars au Maroc

La Banque mondiale a accordé cette semaine un nouveau prêt de 500 millions de dollars au Maroc, en vue de soutenir son programme de renforcement du capital humain.

Sécheresse : la Banque mondiale accorde un nouveau prêt au Maroc

La Banque mondiale devrait accorder d’ici la fin du mois un prêt de 180 millions de dollars au Maroc afin de soutenir un programme de résilience et de durabilité des eaux d’irrigation.

Le Maroc n’est pas menacé par la crise alimentaire malgré la guerre en Ukraine

Malgré la sévère sécheresse et les effets de l’invasion russe en Ukraine, le Maroc a pu sécuriser cette année ses besoins en blé. Avec le Nigeria, le royaume est l’un des rares pays en Afrique à réussir ce...

L’oasis de Skoura se meurt

Située dans la région du Haut Atlas, l’oasis de Skoura est en danger à cause des effets du changement climatique, selon des spécialistes. Elle est l’une des rares encore habitée et compte 20 000 habitants.