Céréales : pour éviter la pénurie, le Maroc diversifie ses sources d’approvisionnement

12 juin 2022 - 09h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Pour assurer son approvisionnement en céréales, le Maroc a opté pour une diversification des sources sur le marché international. Lors de la précédente saison agricole, le royaume s’est ouvert à 25 pays pour garantir ses besoins nationaux.

En réponse à une question écrite au parlement sur les importations agricoles dans un contexte de conflit russo-ukrainien, le ministre de l’Agriculture Mohammed Sadiki a indiqué que le Maroc a adopté une stratégie de diversification des sources d’approvisionnement, afin d’éviter tous les facteurs qui pourraient affecter le marché national.

A lire : Le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant malgré la guerre en Ukraine

Concrètement, le royaume s’est approvisionné, au cours de la précédente saison agricole, auprès de 25 pays notamment d’Europe, d’Amérique du Nord et du Sud et de l’Asie, a précisé le ministère, ajoutant les céréales ont été fournies au cours de la dernière période de la campagne de commercialisation en cours, par 15 pays, malgré les conditions climatiques et les facteurs géopolitiques actuels.

Grâce à cette stratégie de diversification des sources d’approvisionnement en céréales, le Maroc a pu être à l’abri des répercussions des fluctuations externes, dues à la guerre en cours entre la Russie et l’Ukraine, qui sont respectivement le deuxième et le troisième fournisseur de blé tendre au Royaume, a assuré le ministre.

Sujets associés : Agriculture - Crise économique - Importations

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans...

Céréales : le Royaume-Uni veut fournir du blé au Maroc

Dans sa politique de diversification des sources d’approvisionnement en blé, en raison de la guerre en Ukraine, le Maroc pourrait se tourner vers le Royaume-Uni. Le pays se...

Un diplomate russe rassure le Maroc sur les livraisons de céréales

À l’instar des pays importateurs de céréales russes, le Maroc se retrouve en difficultés depuis quelques mois, avec la guerre en Ukraine. Une situation en voie d’amélioration selon...

Céréales : le Maroc se fournit en Amérique du Sud

À fin février dernier, le Maroc a importé 41 % de ses besoins nationaux en céréales du Brésil et de l’Argentine, ceci, dans un contexte très tendu des marchés...

Nous vous recommandons

Agriculture

États-Unis : nouveau plaidoyer en faveur du groupe marocain OCP

Un membre du Congrès américain appelle à réduire ou à lever les droits imposés sur les importations aux États-Unis des engrais du groupe OCP. La prise d’une telle mesure soulagera les agriculteurs qui souffrent de la flambée des...

Le Maroc interdit la culture de la pastèque rouge à cause de la sécheresse

Face à la sécheresse qui sévit cette année au Maroc, le gouvernement a décidé d’interdire la culture de la pastèque rouge, un fruit qui contribuerait fortement au stress hydrique observé dans sud-est du...

Arganier : une mine d’or pour le Maroc

C’est la ville d’Agadir qui a abrité le 10 mai, la célébration de la toute première journée internationale de l’arganier initiée par le Maroc et l’ONU. L’occasion d’en savoir sur cette filière qui emploie au Maroc 25 500 personnes et pèse 1,2 milliard de dirhams...

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de...

Les premières saisonnières marocaines arrivent à Huelva

Les saisonnières marocaines sont attendues à Huelva ce 31 décembre. Mais avant, elles doivent prouver qu’elles sont négatives au test PCR du Covid-19 dans les 72h précédant leur arrivée.

Crise économique

Maroc : les recettes touristiques ont fondu de plus de la moitié

Au cours des cinq premiers mois de 2021, les recettes touristiques au Maroc ont diminué de 62,7 % contre une baisse de 30,6 % en 2020. C’est le tableau présenté par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa récente note de...

L’idée d’un possible reconfinement angoisse les restaurateurs marocains

Les professionnels de la restauration, s’inquiètent d’un éventuel reconfinement, partiel ou total, à l’image des pays européens, comme la France, l’Espagne et la Belgique déjà reconfinés. Un reconfinement mettra une fois encore plus d’un et surtout,...

Hausse du prix de l’huile ? Lesieur Cristal s’explique

Lesieur Cristal est confrontée depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, à une campagne de boycott, suite à la hausse des prix de son huile de table. Dans un communiqué adressé à ses clients et partenaires, l’entreprise justifie les raisons de cette...

L’économie de Sebta se meurt

En 2020, l’économie de la ville de Sebta a connu l’année la plus difficile de son histoire, avec une baisse de 82 % de ses importations extérieures. La faute à la crise sanitaire et la fermeture des frontières avec le...

Faute de contrebandiers marocains, Ceuta condamnée à se reconvertir

La coalition Caballas de Ceuta entend soumettre à l’Assemblée locale un plan de reconversion des industriels du Tarajal qui ont cessé leurs activités depuis la fermeture des frontières avec le Maroc.

Importations

Maroc-Espagne : quel impact en cas d’éventuelle rupture des relations ?

Le Maroc et son voisin ibérique iront-ils jusqu’à la rupture des relations diplomatiques ? La question est posée sérieusement après l’accueil par l’Espagne de Brahim Ghali et l’arrivée de plusieurs centaines de Marocains à Sebta. L’économiste Nabil Adel et...

Maroc : la facture des importations s’envole

À fin janvier dernier, le Maroc a importé un volume de 805  000 tonnes de blé soit le double par rapport à un an auparavant, en raison de la faible production nationale.

Importation du tapis : le Maroc impose un droit antidumping

Depuis ce vendredi 1ᵉʳ avril, le Maroc applique un droit antidumping sur les importations de tapis et autres revêtements de sol à fabrication mécanique, en provenance de la Chine, d’Égypte ou de Jordanie.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces produits,...

Les Marocains consomment de plus en plus de riz

Les importations de riz ont doublé au cours des huit premiers mois de l’année 2020. Les entreprises marocaines opérant dans le secteur n’ont eu d’autre choix que de suivre la forte demande des consommateurs.