Recherche

Méga investissements autour du port de Tanger Med

© Copyright : DR

8 janvier 2009 - 14h02 - Economie - Par: Bladi.net

Quelque 42 milliards de dirhams d’investissements d’ici 2013 sur une superficie de 5000 hectares s’étendant sur un rayon de 80 km. Par ses mensurations la future plateforme industrielle du port de Tanger Med, dont une partie bénéficiera du régime de zone franche, affiche ses ambitions régionales et mondiales.

Tout comme le port en question, qui cumule désormais une capacité de 8 millions de conteneurs (autant que le port de Rotterdam) après la réalisation de Tanger Med 2, il s’agit de répondre à une montée rapide de la demande des industriels et d’anticiper sur l’évolution du trafic mondial.

En présidant lui-même à la cérémonie de lancement, le mercredi 7 janvier au Palais Marshan de Tanger, en présence du premier ministre, Abbas El Fassi, du ministre des Finances, Salah Edddine Mezouar, du ministre de l’Industrie et du Commerce, Mohamed Réda Chami, du ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab et, entre autres de Said El Hadi, président de directoire de l’Agence spéciale spéciale Tanger Med, le Roi Mohamed VI a donné la mesure de l’importance du complexe Tanger Med dans l’économie marocaine de demain.

Lors de la cérémonie de lancement, deux conventions ont été signées. La première porte sur l’acquisition par TMSA de 3000 hectares de terrains publics qui seront partie intégrante de la plateforme industrielle. La seconde prévoit l’aménagement d’une zone offshoring dans la périphérie de Tétouan.

Pour rappel, depuis le démarrage du projet de Tanger Med en 2002, l’industrie connaît un développement soutenu dans le Nord marocain. La zone franche de Tanger compte près de 400 entreprises totalisant près de 40.000 emplois. Celle de Melloussa, hébergeant le projet Renault Nissan, verra la réalisation d’un complexe industriel automobile qui engendrera 36.000 emplois. Enfin, la zone franche logistique Tanger Med dont les activités ont démarré en 2008 a enregistré déjà ses premières entreprises clientes. Au total, la plateforme industrielle de Tanger Med permettra la création de 300.000 emplois d’ici 20 ans.

A propos du projet Renault Nissan

Interrogé par Les Afriques, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mohamed Réda Chami s’est montré rassurant quant à la poursuite normale du méga projet de 600 millions d’euros pour la construction de l’usine Renault Nissan à Tanger Med. Il faut dire que depuis leur déclaration à l’agence France Presse quant à un possible report, les dirigeants de la firme automobile française ont multiplié les déclarations rassurantes. Finalement, le retard ne portera que sur « un ou deux modèles ». Ces déclarations rejoignent celles de Luc Chatel, secrétaire d’Etat français chargé de l’Industrie et de la Consommation, qui a été explicite lors de sa récente visite au Maroc : « le projet de construction de l’usine Renault-Nissan n’est nullement remis en question ».

Source : Les Afriques - Adama Wade

Mots clés: Investissement , Renault , Tanger , Maritime , Tanger Med , Agence spéciale Tanger Méditerranée , Portuaire

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact