Méga investissements autour du port de Tanger Med

8 janvier 2009 - 14h02 - Ecrit par : L.A

Quelque 42 milliards de dirhams d’investissements d’ici 2013 sur une superficie de 5000 hectares s’étendant sur un rayon de 80 km. Par ses mensurations la future plateforme industrielle du port de Tanger Med, dont une partie bénéficiera du régime de zone franche, affiche ses ambitions régionales et mondiales.

Tout comme le port en question, qui cumule désormais une capacité de 8 millions de conteneurs (autant que le port de Rotterdam) après la réalisation de Tanger Med 2, il s’agit de répondre à une montée rapide de la demande des industriels et d’anticiper sur l’évolution du trafic mondial.

En présidant lui-même à la cérémonie de lancement, le mercredi 7 janvier au Palais Marshan de Tanger, en présence du premier ministre, Abbas El Fassi, du ministre des Finances, Salah Edddine Mezouar, du ministre de l’Industrie et du Commerce, Mohamed Réda Chami, du ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab et, entre autres de Said El Hadi, président de directoire de l’Agence spéciale spéciale Tanger Med, le Roi Mohamed VI a donné la mesure de l’importance du complexe Tanger Med dans l’économie marocaine de demain.

Lors de la cérémonie de lancement, deux conventions ont été signées. La première porte sur l’acquisition par TMSA de 3000 hectares de terrains publics qui seront partie intégrante de la plateforme industrielle. La seconde prévoit l’aménagement d’une zone offshoring dans la périphérie de Tétouan.

Pour rappel, depuis le démarrage du projet de Tanger Med en 2002, l’industrie connaît un développement soutenu dans le Nord marocain. La zone franche de Tanger compte près de 400 entreprises totalisant près de 40.000 emplois. Celle de Melloussa, hébergeant le projet Renault Nissan, verra la réalisation d’un complexe industriel automobile qui engendrera 36.000 emplois. Enfin, la zone franche logistique Tanger Med dont les activités ont démarré en 2008 a enregistré déjà ses premières entreprises clientes. Au total, la plateforme industrielle de Tanger Med permettra la création de 300.000 emplois d’ici 20 ans.

A propos du projet Renault Nissan

Interrogé par Les Afriques, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mohamed Réda Chami s’est montré rassurant quant à la poursuite normale du méga projet de 600 millions d’euros pour la construction de l’usine Renault Nissan à Tanger Med. Il faut dire que depuis leur déclaration à l’agence France Presse quant à un possible report, les dirigeants de la firme automobile française ont multiplié les déclarations rassurantes. Finalement, le retard ne portera que sur « un ou deux modèles ». Ces déclarations rejoignent celles de Luc Chatel, secrétaire d’Etat français chargé de l’Industrie et de la Consommation, qui a été explicite lors de sa récente visite au Maroc : « le projet de construction de l’usine Renault-Nissan n’est nullement remis en question ».

Source : Les Afriques - Adama Wade

Tags : Investissement - Renault - Tanger - Maritime - Tanger Med - Agence spéciale Tanger Méditerranée - Portuaire

Nous vous recommandons

Voici la prime que recevra Soufiane El Bakkali

L’athlète marocain Soufiane El Bakkali a délivré la délégation marocaine en lui offrant une médaille d’or aux JO 2020 en s’imposant sur le 3000 m steeple. Un sacre olympique qui lui vaut depuis lundi la reconnaissance du peuple marocain et du roi Mohammed...

Séville fixe le prix de Youssef En-Nesyri

Convoité par de nombreux clubs européens dont Arsenal, l’international marocain Youssef En-Nesyri pourrait quitter le FC Séville. Le club andalou s’est finalement décidé à fixer le montant contre lequel il pourrait céder son attaquant...

Temara accueillera le tramway

Le projet de développement du réseau du tramway de l’agglomération de Rabat-Salé-Témara se poursuit. Un appel d’offres a été lancé en vue de mener des études complémentaires relatives à la phase 3. L’ouverture des plis est prévue le 6 septembre...

Le Polisario contre l’accord pétrolier entre le Maroc et Israël

La signature d’un accord portant sur l’exploration du bloc atlantique de la ville de Dakhla entre la compagnie israélienne Ratio Petroleum et l’Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) n’est pas du goût de « l’autorité sahraouie du pétrole et...

Les trains 30% moins chers pour les MRE

Pour mieux accompagner l’opération Marhaba 2022, l’Office national des chemins de fer (ONCF) a pris des mesures spéciales pour accueillir les Marocains résidant à l’étranger.

Pas de messages sur les maillots des joueurs marocains

Les joueurs marocains qui inscriront des messages à caractères personnels ou religieux sur leurs équipements sportifs lors des matchs officiels, encourent de grosses sanctions, selon la direction nationale...

Le film « Les Éternels » censuré dans certains pays arabes

Le nouveau film “Les Éternels” de Marvel a été interdit dans plusieurs pays arabes. En cause  : un baiser entre deux hommes et des personnages mystiques jugés blasphématoires.

Air Arabia et Royal Air Maroc assurent le rapatriement entre le Maroc et l’Europe

Afin de permettre aux voyageurs bloqués au Maroc, suite à la suspension des liaisons aériennes en provenance et à destination du royaume, Air Arabia a programmé une cinquantaine de vols spéciaux entre le Maroc et plusieurs pays européens du 1ᵉʳ au 6...

« Prince of Morocco » au lieu de « Prince of Monaco » : le lapsus de la mère de la Princesse Grace

Lors d’une visite du Prince Rainier III à New York à la fin de l’année 1955, la mère de la star américaine Grace Kelly devenue Princesse Grace de Monaco a commis un lapsus en évoquant « Prince of Morocco » à la place de « Prince of Monaco...

Voici les photos des « Metal Shark » cédés par les USA au Maroc

Deux bateaux d’interception de type « Metal Shark », d’une longueur de 11 mètres, ont été remis jeudi dernier par les États-Unis à la Marine royale marocaine.