Le député M’jid El Guerrab appelle au retour du Maroc dans la liste verte de l’UE

10 août 2020 - 07h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le député M’jid El Guerrab, élu de la neuvième circonscription des Français de l’étranger (Maghreb et Afrique de l’Ouest) demande la réintégration du Maroc dans la liste des pays sûrs dont les ressortissants sont exemptés de restrictions de voyage.

"Ça suffit ! Le Maroc, l’Algérie et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest gèrent mieux la situation sanitaire que bon nombre de pays européens !", martèle le député dans un communiqué. La décision de retrait du Maroc de la liste des pays sûrs fait suite à la flambée des cas de contamination au Covid-19 dans le royaume. Mais l’élu s’interroge sur les éléments pris en compte par les membres du Conseil de l’Union européenne – seule autorité décisionnaire – et sur leur pertinence scientifique de leur décision.

"Si l’on déplore actuellement 461 décès au Maroc (samedi 8 août) liés à la pandémie, le chiffre demeure six fois inférieur à celui que l’on a connu en France et dans la plupart des autres pays européens. On compte par ailleurs plus de 21 000 guérisons", argue-t-il, montrant ainsi que le royaume ne mérite pas d’être retiré de cette liste. "En outre, le ministre de la Santé marocain Khalid Ait Taleb a récemment énuméré tout un ensemble de mesures pour enrayer ce phénomène de hausse. Parmi ces mesures, l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire a été prolongé jusqu’au 10 septembre", a ajouté le député français.

Au dire de M’jid El Guerrab, le Maroc n’est pas un cas isolé. "Alors que plusieurs pays africains avaient annoncé la réouverture de leurs frontières aériennes, ils sont nombreux à finalement avoir appliqué le principe de réciprocité à tous les États ayant pris des mesures à leur encontre. C’est notamment le cas du Sénégal dont le nombre de décès s’élève à 229. On peut également citer la Côte d’Ivoire, le Mali, le Burkina, la Guinée ou la Mauritanie qui ont respectivement enregistré, 104, 125, 54, 50 et 157 décès", a-t-il indiqué, soulignant que seule la Tunisie est maintenue sur la liste verte de l’UE.

Pour le député, ces restrictions imposées par l’Union européenne conduisent à des situations dramatiques pour de nombreuses personnes empêchées de rentrer dans leur pays. De même, elles entraînent des conséquences alarmantes sur l’économie de ces États pour lesquels le secteur du tourisme est parfois vital, au premier rang desquels figure le Maroc. Fort de cet impact, M’jid El Guerrab appelle à la réintégration des pays du Maghreb, de pays d’Afrique de l’Ouest dans la liste verte de l’UE lors de sa prochaine révision et demande que les autres pays africains soient également pris en compte.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Afrique - M’jid El Guerrab

Aller plus loin

L’Allemagne a demandé à placer le Maroc dans la liste rouge

Le député de la neuvième circonscription des Français établis hors de France, M’jid El Guerrab affirme que l’Allemagne est derrière la décision de mettre le Maroc hors de la...

Le bel hommage de M’Jid El Guerrab à Mohamed Rouicha (Vidéo)

Le député du groupe Agir ensemble, M’jid El Guerrab a prononcé un discours devant ses collègues parlementaires en berbère. Le parlementaire franco-marocain a rendu hommage au...

Le Maroc n’est toujours pas un pays sûr pour l’Union européenne

La recrudescence des nouvelles contaminations n’a pas favorisé le retour du Maroc dans la liste des pays sûrs de l’Union européenne. Pour le 2e mois consécutif, le Royaume est...

Le Maroc n’est plus un pays sûr pour l’Union européenne

C’était prévisible. L’Union européenne vient de décider le retrait du Maroc de la liste des pays sûrs de l’espace Schengen. Cette décision fait suite à la multiplication des cas...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...