Le Portugal décide d’ expulser 37 Marocains

4 avril 2004 - 11h47 - Monde - Ecrit par :

C’est une dépêche de l’Agence France Presse qui l’a annoncé hier : les autorités portugaises, sans en avertir le gouvernement marocain, ont ordonné l’expulsion de 37 Marocains qui, selon un communiqué, séjournaient illégalement dans deux villes proches de Lisbonne. Les deux communes, où l’interpellation de 47 personnes a eu lieu vendredi soir, sont Vila Franca de Xira et Alhandra, qui abritent une importante communauté nord-africaine.

Le responsable de la police des frontières, Cesar Inacio, dépêché spécialement sur les lieux, a communiqué l’information à la chaîne de télévision privée SIC qui l’a diffusée. La décision d’expulser les 37 ressortissants marocains intervient, en effet, dans un climat dominé par la psychose des attentats en Espagne et au Portugal.

Au motif que cette communauté nord-africaine abrite en son sein des « irréguliers », la police des frontières - et non la police de Lisbonne tout court - y a donc effectué une « descente ».

La même source à Lisbonne annonce que « les autorités portugaises portent une plus grande attention aux immigrés clandestins marocains depuis les attentats du 11 mars dernier à Madrid ». Il a indiqué, par ailleurs, que « dix-huit suspects, en majorité des Marocains, sont actuellement en détention dans le cadre de l’enquête sur ces attentats ».

Il convient de souligner que l’interpellation et l’expulsion de ce groupe de ressortissants marocains n’allègent pas le poids des soupçons qui pèsent, à tort ou à raison, sur nos compatriotes installés à l’étranger. En particulier depuis les attentats perpétrés le 11 mars à Madrid et attribués à un groupuscule de Marocains affiliés à Al-Qaïda, dont le chef serait d’ailleurs un Tunisien, Sarhane Ben Abdelmajid.

Il est vrai, nous dit-on de source officieuse, que le Portugal n’est pas le seul pays à opérer une telle politique de ratissage dans les milieux de « l’immigration clandestine ». L’Espagne a commencé la première, suivie de l’Allemagne et de l’Italie.

S’il est vrai, en effet, que des Marocains constituent la majorité des présumés terroristes de Madrid, les « cerveaux » comme l’on dit, relèvent d’autres nationalités, syrienne, jordanienne, tunisienne… Au point que les services de renseignements, mobilisés d’un bout à l’autre de l’Europe, ne savent plus à quel islamiste se vouer…

Preuve en est que, dans l’excitation qui a suivi les arrestations du groupuscule de Madrid, la police a arrêté et relaxé plusieurs d’entre les présumés coupables.

Non qu’il faille mettre en doute les preuves et les pièces à convictions amassées par les services antiterroristes. Mais l’éthique, sans compter ce qu’on appelle le principe de présomption à l’innocence , imposent la nécessité d’éviter l’amalgame et de ne pas céder au méprisant réflexe du faciès.

En un mot, l’immigration quand bien même elle serait en partie illégale - depuis notamment quelques années - ne saurait aucunement être assimilée à un terrorisme quelconque. Autrement dit, tous les immigrés ne sont pas des terroristes potentiels ou " dormants ".

La décision du gouvernement portugais de procéder à l’expulsion dare-dare de 37 citoyens marocains, constitue un grave tournant de nos jours dans le raidissement de la politique d’ouverture des pays de l’Union européenne.

Elle rappelle le fameux " charter " de Charles Pasqua, alors ministre de l’Intérieur en France, qui prit en 1996 la même décision à l’encontre d’une communauté de Maliens embarqués manu militari dans un avion.

Jusqu’ici, les autorités policières portugaises n’ont invoqué, à propos des 37 ressortissants marocains, que leur statut " d’immigrés illégaux " et de clandestins. Ce qui devrait a priori les faire bénéficier à tout le moins de circonstances atténuantes et de leur éviter l’expulsion illico presto.

Lematin.ma - Hassan Alaoui

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Portugal - Expulsion

Ces articles devraient vous intéresser :

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.