Liban : le Maroc milite en faveur d’un gouvernement d’union nationale

16 juillet 2021 - 10h56 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Maroc aspire à ce que le peuple libanais, avec ses différentes composantes, progresse dans la formation d’un gouvernement d’union nationale afin de montrer une nouvelle image bénéficiant du soutien de la communauté internationale.

Lors d’un entretien par visioconférence mercredi avec la vice-Première ministre, et ministre des Affaires étrangères par intérim du Liban, Zeina Akar, Nasser Bourita a affirmé que le Maroc avait toujours appelé au respect de la souveraineté du Liban et de son intégrité territoriale, indique un communiqué du ministère.

Plus tôt dans la même journée, la présidence libanaise a annoncé que le Premier ministre désigné Saad Hariri avait remis une formation gouvernementale au président du pays, Michel Aoun, qui comprend de nouveaux noms et une nouvelle répartition des portefeuilles ministériels.

A lire : Les Marocains vaccinés exempts de test PCR avant leur arrivée au Liban

S’agissant de la coopération bilatérale, M. Bourita a exprimé la disposition du Maroc d’actualiser le cadre juridique et d’activer les mécanismes de coopération en faveur de l’intérêt des deux pays et des deux peuples frères, souligne la même source.

À cet égard, les deux parties sont convenues de former un comité consulaire conjoint pour examiner la possibilité de faciliter l’octroi de visas pour les citoyens des deux pays.

Sujets associés : Diplomatie - Liban - Nasser Bourita

Aller plus loin

Les artistes libanais font l’éloge du roi Mohammed VI

Les artistes libanais ont exprimé leur gratitude au roi Mohammed VI pour l’aide humanitaire et médicale d’urgence dont bénéficie le peuple libanais au lendemain de la double...

Liban : l’hôpital de campagne marocain accueille ses premiers patients

Le roi Mohammed VI avait décidé d’envoyer, mercredi une aide médicale et humanitaire. Ce soutien fait suite à l’explosion meurtrière survenue la veille à Beyrouth et qui a fait...

Les Marocains vaccinés exempts de test PCR avant leur arrivée au Liban

Les Marocains et certains autres voyageurs étrangers ayant reçu deux doses de vaccin anti-Covid sont exemptés de test avant leur départ de leurs pays d’origine, mais seront...

L’ambassadeur du Maroc au Liban, un miraculé de l’explosion de Beyrouth

L’ambassadeur du Maroc au Liban a échappé de peu à l’explosion de Beyrouth, survenu mardi 4 août dernier. Il a livré ce mercredi son témoignage au cours d’une émission sur...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.