L’ambassadeur du Maroc au Liban, un miraculé de l’explosion de Beyrouth

27 août 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’ambassadeur du Maroc au Liban a échappé de peu à l’explosion de Beyrouth, survenu mardi 4 août dernier. Il a livré ce mercredi son témoignage au cours d’une émission sur Télé-Liban.

Le diplomate marocain était l’invité de la chaine de télévision publique libanaise. Sans langue de bois, il est revenu sur cette explosion qui a fait plus de 180 morts et des milliers de blessés.

Selon Mhammed Grine, il n’était pas loin du port avant que l’incident meurtrier ne survienne. "J’ai quitté le centre-ville (down town) 15 minutes avant l’explosion. J’ai entendu le bruit de l’explosion alors que je m’apprêtais à entrer dans un centre commercial", a-t-il rappelé.

Suite à l’explosion, le diplomate s’était retrouvé face à un dilemme  : entrer au centre commercial (en cas d’attaque terroriste) et sortir de ce centre (s’il s’agissait d’un tremblement de terre ou d’une explosion à l’intérieur du bâtiment).

10 secondes après, il est finalement ressorti du centre commercial pour évaluer tout comme la foule l’étendue des dégâts. "J’ai vu la peur dans les yeux des gens. Ces moments partagés avec les Libanais, entre la vie et la mort, resteront à jamais gravés dans ma mémoire", a-t-il ajouté.

Sujets associés : Beyrouth - Explosion

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Liban : le Maroc milite en faveur d’un gouvernement d’union nationale

Le Maroc aspire à ce que le peuple libanais, avec ses différentes composantes, progresse dans la formation d’un gouvernement d’union nationale afin de montrer une nouvelle image...

L’ambassadeur du Maroc au Burkina Faso agressé

L’ambassadeur du Maroc au Burkina Faso, Youssef Slaoui, et l’un de ses proches ont été victimes d’une agression dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 février 2021. L’un des...

Nous vous recommandons

Beyrouth

Le Maroc ne veut pas vivre l’explosion de Beyrouth

Le Maroc ne veut pas prendre de grands risques. À ce titre les parlementaires ont présenté un amendement pour réduire les délais d’enlèvement de marchandises sous douane, notamment celles pouvant représenter un danger pour les...

Covid-19 au Maroc : les policiers et gendarmes mobilisés

Face à la hausse des cas de contamination au coronavirus au Maroc, la police et la gendarmerie sont mobilisées pour faire respecter l’état d’urgence sanitaire et les mesures prises par le gouvernement pour faire face à la...

Le prince Moulay Hicham suscite la colère des Libanais

Le prince Moulay Hicham et le cheikh islamiste Hassan El Kettani ont tenu des propos offensants envers les Libanais après les deux explosions macabres de Beyrouth. La presse libanaise et les internautes crient à...

Beyrouth : l’agence RAM n’a pas échappé aux déflagrations (vidéo)

Les bureaux de la Royal air Maroc à Beyrouth ont été sérieusement secoués par la double explosion qui a touché mardi 4 août la capitale libanaise. Par chance, aucune victime n’est à déplorer.

Les Marocains vaccinés exempts de test PCR avant leur arrivée au Liban

Les Marocains et certains autres voyageurs étrangers ayant reçu deux doses de vaccin anti-Covid sont exemptés de test avant leur départ de leurs pays d’origine, mais seront soumis à un test de dépistage à leur arrivée à l’aéroport international de Beyrouth...

Explosion

Maroc/Accroissement des décès dus au Covid-19 : voici les raisons

Depuis le début de la pandémie, le Maroc a enregistré 5539 cas de décès avec un taux de mortalité de 1,6%. Plusieurs raisons sont à la base de cette augmentation, a expliqué le ministre de la Santé.

Rabat : une explosion accidentelle au Complexe socio-administratif des FAR

5 blessés ont été enregistrés dans une explosion accidentelle au Complexe socio-administratif des Forces armées royales à Hay Riad à Rabat.

Salé : le vice-président de la commune est en deuil

Le quatrième adjoint au maire de Salé a perdu sa fille dans un accident domestique. La jeune femme est décédée dans l’explosion d’une bonbonne de gaz à son domicile.

Beyrouth : l’hôpital de campagne du Maroc ne désemplit pas

Le Maroc a déployé à Beyrouth un hôpital militaire de campagne afin d’administrer des soins aux blessés de l’explosion qui a secoué le Liban, il y a quelques jours. Au total, 1 680 prestations ont été faites en faveur de 791 patients et 12 opérations...

Le Polisario invente un bombardement à Smara (vidéo)

Une source locale a démenti tout bombardement visant Smara suite à la diffusion des images d’explosions qui se seraient produites dans les encablures de la ville du Sahara marocain, samedi.