Recherche

Beyrouth : l’hôpital de campagne du Maroc ne désemplit pas

© Copyright : DR

15 août 2020 - 06h00 - Maroc

Le Maroc a déployé à Beyrouth un hôpital militaire de campagne afin d’administrer des soins aux blessés de l’explosion qui a secoué le Liban, il y a quelques jours. Au total, 1 680 prestations ont été faites en faveur de 791 patients et 12 opérations chirurgicales y ont été réalisées.

Cet hôpital militaire de campagne fait partie de l’aide que le Maroc a décidé d’apporter au Liban, suite à cette tragédie qui a emporté «  la majeure partie de la capitale  ». On déplore 171 morts et plus de 6000 blessés. Rien que pour la journée du mercredi 12 août, ce sont près de «  300 patients que les chirurgiens, réanimateurs, pédiatres, ophtalmologues, traumatologues, pharmaciens et infirmiers marocains ont eu à soigner dans des conditions difficiles dues à la pandémie du coronavirus  ». 140 personnes au total se battent pour soigner «  une population meurtrie par la tragédie d’une rare violence, provoquée par quelque 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées depuis plusieurs années dans le port de Beyrouth  ».

En dehors des soins sanitaires, le Maroc a également convoyé une aide alimentaire marocaine qui a fait l’objet d’une «  distribution directe dans les quartiers les plus sinistrés de la capitale libanaise  ». 295 tonnes de nourriture ont été envoyées par le royaume. En plus de cela, le Maroc a envoyé 11 tonnes de produits de prévention au coronavirus, 10 tonnes de médicaments et 11 tonnes de matériels logistiques. On retrouve dans les aides envoyées au Liban, «  du matériel médical, dont des masques de protection, des visières, des blouses, et du gel hydroalcoolique  », précisent les autorités.

Mots clés: Explosion , Soutien , Liban , Beyrouth , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact