Maati Monjib placé en détention

31 décembre 2020 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le militant et historien Maati Monjib a été interpellé à Rabat vendredi dernier pour son implication dans une affaire de blanchiment d’argent. Présenté devant le juge d’instruction, sa mise en détention préventive a été décidée.

Le militant a été déféré devant le parquet le 29 décembre à l’issue des procédures d’enquête préliminaire, a indiqué un communiqué du procureur du roi près le tribunal de première instance de Rabat.

Selon le procureur, M. Monjib a été déféré devant le juge d’instruction près la même juridiction qui a décidé après l’interrogatoire préliminaire sa mise en détention préventive pour les besoins de l’enquête.

Par ailleurs, le juge d’instruction a également ordonné la comparution de l’une des proches de Monjib, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Prison - Maâti Monjib

Aller plus loin

Maati Monjib, inculpé pour blanchiments de capitaux

L’historien Maati Monjib est inculpé pour blanchiment de capitaux. Il s’agit d’une saisine du Parquet suite à la plainte de l’Unité de traitement du renseignement financier (UTRF).

Maati Monjib défendu par un collège d’avocats international

Un groupe international d’avocats est en voie de constitution « pour appuyer la défense au Maroc, engager des procédures en France et au niveau international ». C’est l’annonce...

Flux financiers illicites : le Maroc perd un lourd tribut

Les flux financiers illicites sortant du Maroc ont atteint près de 16,6 milliards de dollars, soit 155 milliards de dirhams marocains entre 2013– 2014. C’est ce qui ressort de...

Maroc : les notaires appelés à lutter contre le blanchiment d’argent

Les notaires doivent jouer un rôle capital dans la lutte contre le détournement de fonds sur toutes ses formes, a affirmé le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader jeudi...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...