Madrid propose à Mohammed VI un "usage commun" du rocher

18 juillet 2002 - 16h34 - Espagne - Ecrit par :

Après l’action, les explications. Laissant l’îlot du Persil, où flottent deux drapeaux espagnols, à la garde de la Légion, le gouvernement de Madrid a entrepris de rassurer l’opinion publique. Très vite après l’intervention, Ana Palacio, ministre des affaires étrangères, et son homologue à la défense, Federico Trillo, s’expliquaient devant le Parlement. "L’Espagne a été attaquée à un point très sensible de sa géographie.

Il s’agissait de légitime défense", a plaidé le ministre de la défense, se félicitant de ce que l’opération ait été "parfaitement propre, sans aucun blessé, et en traitant les Marocains avec précaution et respect".

Ana Palacio démentait tout accord avec Rabat et faisait valoir que l’Espagne, "faute de réponse satisfaisante" à ses demandes, s’était vue "contrainte" d’agir. Dans quel but ? Non celui de s’installer sur l’île, mais, insiste-t-elle, pour "rétablir le règne de la loi et le statu quoantérieur". Quant à l’avenir, la ministre a été très claire : "Nous évacuerons l’île le plus tôt possible, dès que les conditions pour un retour au statu quo, mais cette fois un statu quo sérieux, seront réunies."

Une "bonne solution", a-t-elle expliqué, en faisant valoir le désir de Madrid de revenir à de bonnes relations avec son voisin marocain, serait de parvenir à un "usage commun, partagé, de l’îlot (...), ce qui permettrait aux gendarmes marocains et à la Guardia Civil de mener des opérations contre le trafic de drogue". Pour cela, la garantie nécessaire serait "l’engagement du roi Mohammed VI de ne plus tenter une autre occupation".

Les réactions de la classe politique, en général soulagée par le côté "clinique" de cette intervention, sont mitigées. La grande majorité appuie sans réserve l’action du gouvernement, mais plusieurs voix se sont élevées pour critiquer "l’abus de confiance" dont aurait été victime le Parlement qui, mardi, avait voté une motion d’appui à la position gouvernementale, sans se douter qu’il y aurait une intervention armée.

Les plus critiques s’inquiètent des conséquences de cette affaire qui va endommager les relations entre les deux pays, détériorer celles de l’Espagne avec le monde arabe ou, pis, contribuer à mettre sur la sellette le devenir de Sebta et Melilla, les deux enclaves espagnoles que le Maroc revendique depuis des siècles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Mohammed VI - Ilôt Leïla

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Marche verte : discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI adressera ce dimanche soir un discours à l’occasion du 47ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, annonce le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie dans un communiqué.

Sacre du Maroc à la CAN-2023 : Le Roi Mohammed VI exprime sa fierté

Le Roi Mohammed VI a adressé ses félicitations à l’équipe nationale de football des moins de 23 ans suite à leur victoire lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2023) qui s’est déroulée à Rabat. Ce premier titre historique a été obtenu grâce à...

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.