Recherche

Un Maghrébin tabassé par des manifestants d’extrême droite dans le Morbihan

16 novembre 2015 - 15h40 - Monde

© Copyright : DR

Un homme d’origine maghrébine a été tabassé par des membres d’Adsav, l’extrême droite identitaire bretonne, qui organisait samedi un rassemblement anti-migrants et anti-réfugiés qui s’est transformé en chasse « aux étrangers ».

Le rassemblement était prévu de longue date mais les évènements qui se sont produits à Paris, avec les attaques terroristes, ont changé la donne et se sont transformés en chasse à « l’étranger ».

« Non loin de notre magasin, un monsieur d’origine maghrébine a été pris par le col. 6 personnes l’ont mis à terre. C’était un défoulement sur lui. C’était déchirant, on ne pouvait pas lui porter assistance , explique une commerçante à la radio France Bleue. C’était de la violence et de la haine (…) On avait l’impression qu’on était en état de siège. C’était terrible, terrible... C’est une haine, une haine… »

Des jeunes de 16-17 ans ont également été poursuivis par les nationalistes bretons et on dû se réfugier chez des riverains ou des commerçants.

De son côté, Christine Le Strat, maire de Pontivy, aurait préféré interdire la manifestation mais c’est la liberté d’expression. « Déjà la manifestation qui était prévue m’inquiétait. Ils voulaient manifester contre les migrants et les étrangers. J’aurai préféré pouvoir l’interdire mais c’est la liberté d’expression... Même si ce sont des propos qui incitent à la division et la haine. »

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact