Vers la dissolution de « mosquées radicales » en France

16 novembre 2015 - 10h35 - France - Ecrit par : Bladi.net

Une mesure visant à dissoudre les mosquées radicales sera débattue en conseil des ministres, a déclaré le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve sur France 2.

« L’état d’urgence, c’est la volonté que nous avons, à travers sa prorogation et la révision de la loi de 1955, de pouvoir de façon extrêmement ferme et déterminée procéder plus facilement à l’expulsion de ceux qui doivent être expulsés parce qu’ils prêchent la haine en France, ou qu’ils ont été engagés ou qu’on soupçonne d’engagement dans des opérations à caractère terroriste », a affirmé le ministre.

Et de préciser avoir engagé des « démarches en ce sens et il y aura une délibération en conseil des ministres, la dissolution des mosquées dans lesquelles des acteurs appellent ou profèrent la haine. »

Des contrôles « systématiques et coordonnés aux frontières intérieures de l’Union européenne », a poursuivi Bernard Cazeneuve, mais sans remettre toutefois le Traité de Shengen et la liberté de circulation des citoyens au sein de l’Union européenne.

Vendredi soir, le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait condamné « avec la plus grande vigueur » les attaques terroristes, exprimant « sa profonde compassion aux familles des nombreuses victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés dont plusieurs sont dans un état grave ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Intégration - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Attentats terroristes à Paris

Aller plus loin

France : vingt-deux mosquées fermées en quelques mois

En tout, 22 mosquées sur les 99 contrôlées ont été fermées ces derniers mois en France pour « radicalisme ». La dernière en date est la mosquée Al Madina Al Mounawara, située...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : Un mois de spiritualité… et de bagarres ?

Le Ramadan, mois sacré pour les musulmans, est synonyme de spiritualité et de partage. Mais au Maroc, il prend également une tournure plus sombre avec l’apparition d’un phénomène bien connu : la “Tramdena”. Ce terme désigne l’irritabilité et...

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2024 au Maroc

Quelques jours après la célébration de l’Aïd El Fitr marquant la fin du mois de ramadan, les musulmans sont fixés sur la date de l’Aïd al-Adha.

Voici la date de l’Aïd El Fitr au Maroc

Débuté le 12 mars au Maroc, le ramadan, l’un des cinq piliers de l’islam, se profile pour de millions de Marocains. Quand aura lieu l’Aïd El Fitr cette année ?

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.