France : vingt-deux mosquées fermées en quelques mois

19 janvier 2022 - 07h00 - France - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

En tout, 22 mosquées sur les 99 contrôlées ont été fermées ces derniers mois en France pour « radicalisme ». La dernière en date est la mosquée Al Madina Al Mounawara, située avenue du Petit-Juas à Cannes, a affirmé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

« Nous lui reprochons des propos antisémites, des soutiens au Collectif contre l’islamophobie en France et à BarakaCity », a expliqué le ministre de l’Intérieur sur BFM TV. Une déclaration confirmée par le maire LR de la ville David Lisnard, selon qui la décision intervient « après un travail minutieux de recherches des services de l’État et de multiples signalements effectués directement par la municipalité depuis 2015 ».

À lire : Ahmed Assid : les radicaux veulent « imposer leurs valeurs à la société française »

Cette mosquée située à Cannes s’ajoute à ces nombreuses autres fermées à Beauvais, Pantin, Allonnes et autres pour prêches, affirme-t-on, incitant à la haine, antisémitisme. Le préfet Christian Gravel, secrétaire général du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CPIDR), a confié au magazine Marianne que l’administration a décidé de combattre l’extrémisme, la haine raciale, l’antisémitisme.

À lire : La France ferme une dizaine de mosquées pour « radicalisme »

Sur les 2 623 lieux de culte musulman existant sur le territoire français, 99 ont été soupçonnés de « séparatisme ». Vingt-deux ont été fermés, « du fait de prescriptions administratives, d’une décision de justice, d’une reprise de bail ou d’une fermeture administrative » et cinq qui font encore l’objet d’une instruction pourraient être fermées.

Selon un haut fonctionnaire, « la France est confrontée au problème de la radicalisation islamiste depuis au moins trois décennies. La prise de conscience de l’importance de mobiliser tout l’appareil d’État pour prévenir les conditions qui mènent à la radicalisation est toute récente ». La stratégie mise en place est simple et consiste à neutraliser les espaces où un discours d’incitation à la haine est diffusé. Pour le préfet Christian Gravel, « aujourd’hui, un prédicateur toxique qui distille régulièrement des propos anti-républicains, incitant à la haine, antisémites, homophobes ou anti-chrétiens, ne peut plus se sentir libre de le faire ». Il ajoute que « l’islamisme est le cancer de l’islam. Lutter contre l’islam politique radical, c’est protéger la République et protéger les musulmans. »

À lire : La mosquée de Pantin fermée pendant six mois

Pour les fidèles de la dernière mosquée qui a été fermée, la décision a été une surprise. « Je viens régulièrement prier, et je n’ai jamais entendu de tels propos. Si un individu ou un groupe d’individus a agi ainsi, alors il faut les désigner précisément. Messieurs Darmanin et Lisnard doivent avoir leurs raisons, mais je suis très inquiet d’une fermeture », a témoigné l’un d’entre eux.

À lire : L’Autriche : ferme des « des mosquées radicales »

« La fermeture des lieux de culte est avant tout une stratégie de communication, car aujourd’hui on sait que les recrutements et la radicalisation ont d’abord lieu sur Internet, explique à Marianne la chercheuse Florence Bergeaud-Blackler. Pour Lorenzo Vidino, outre la fermeture de ces lieux de culte et la traque aux islamistes sur Internet, « il faut surtout réussir à faire émerger d’autres figures que des islamistes à la tête de ces mosquées radicales ».

À lire : France : une mosquée d’Aix-en-Provence fermée pour radicalisme

C’est d’ailleurs le souhait formulé par David Lisnard, mercredi. « Nous savons que l’immense majorité des musulmans qui fréquentent cette mosquée très ancienne ne partagent pas sa dérive ; certains nous avaient d’ailleurs alertés. Il leur revient donc de faire émerger de nouveaux dirigeants respectueux de la République française et du pays ».

Sujets associés : France - Islam - Religion - Terrorisme

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

France : des mosquées fermées à cause de « prêches radicaux »

Deux mosquées situées dans la région parisienne ont été sommées de fermer leurs portes par arrêté préfectoral suite à des « prêches radicaux » et « apologie de terrorisme...

Bordeaux : suspension de la fermeture de la mosquée de Pessac

La fermeture de la mosquée Al Farouk de Pessac a été suspendue par le tribunal administratif de Bordeaux, suite au rejet de la demande déposée par la préfecture de la...

France : la mosquée de Torcy fermée pour « radicalisme »

La mosquée de Torcy vient d’être fermée. La décision a été prise par le ministère de l’Intérieur français en raison de prêches « légitimant le jihad armé....

Nouvelle attaque contre la mosquée d’Angers, une plainte déposée

La mosquée Abu Bakr Essedik d’Angers, actuellement en construction, a fait l’objet d’une attaque le week-end dernier. Une deuxième dégradation après celle de septembre 2021. Les...

Nous vous recommandons

France

Disparition de Mehdi Ben Barka : 55 ans après, le mystère demeure entier

29 octobre 1965, c’était la dernière fois qu’était vu Mehdi Ben Barka, à Paris. La France et le Maroc n’ont jamais expliqué les circonstances de l’enlèvement et de la disparition du principal opposant d’Hassan II, dont le centenaire de naissance et en...

Extradition vers la France : Hassan Iquioussen campe sur sa position

Placé sous surveillance électronique en Belgique, l’imam de Lourches Hassan Iquioussen refuse toujours son extradition vers la France. L’arrêt de la cour d’appel de Mons est attendu mardi 15 novembre.

Lutte contre le terrorisme : la DGST remontée contre les services de renseignement français

La Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) reprocherait aux services de renseignement français DGSE-DGSI d’avoir délibérément manqué de reconnaitre le rôle déterminant qu’elle a joué dans l’opération de démantèlement d’une cellule terroriste...

Visas : vers un accord entre le Maroc et la France ?

Les autorités françaises et marocaines multiplient ces derniers jours les échanges sur la mesure de restrictions de visa imposées par la France. On s’achemine vers un accord entre les deux parties.

Essonne : déclarer son « amour » pour obtenir un titre de séjour en France ?

Sur un formulaire en ligne, les demandeurs de titres de séjour sont invités à faire un argumentaire sur leur « amour » de la France et de la « préfecture de l’Essonne et de ses agents ». La phrase, qui n’en finit pas de choquer les internautes, a finalement...

Islam

Le ministre français de la Justice défend le port de voile

Devant les députés, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, s’est exprimé sur le Projet de loi confortant le respect des principes de la République, notamment le port du voile. Selon lui, le voile peut aussi signer un...

« Iftar solidaire » : la solidarité des associations marocaines envers des étudiants étrangers en France

En ce mois sacré de Ramadan, les associations marocaines en France multiplient les actions de solidarité. Un «  Iftar solidaire  » a été organisé dimanche 25 avril dernier au profit des étudiants étrangers en...

Maroc : des influenceurs pour déconstruire les discours des djihadistes sur les réseaux sociaux

Le Maroc entend former ses propres « influenceurs » sur les réseaux sociaux pour lutter contre l’extrémisme religieux. Par ce canal, les autorités espèrent toucher plus de jeunes.

Emoi en Allemagne après l’incinération du corps d’un Musulman

À Hanovre, le corps d’un ressortissant turc de confession musulmane a été incinéré par erreur. Sa famille a décidé de porter plainte.

Les Marocains devront se passer du hajj cette année

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a fait savoir que la Commission royale chargée du pèlerinage va maintenir pour la prochaine saison du Hajj des résultats du tirage au sort (listes des retenus et listes d’attente de l’organisation...

Religion

L’USFP dénonce l’exploitation de la religion à des fins électorales

Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, n’est pas d’accord avec le gouvernement. Il lui reproche l’exploitation de la religion et l’utilisation de l’argent dans les élections, tout en restant attaché au scrutin...

« République islamique » de Trappes : Jordan Bardella mis en examen

Jordan Bardella, président par intérim du Rassemblement national (RN) est mis en examen pour avoir qualifié Trappes de « république islamique », après la réélection de son maire, Ali Rabeh, en octobre...

Montpellier dit niet à la cession de la grande mosquée au Maroc

Le maire de Montpellier Michaël Delafosse affiche son opposition à la cession à 1 euro symbolique de la grande mosquée de La Paillade au Maroc.

France : les élèves en abayas et qamis inquiètent l’Education nationale

Depuis le début de l’année scolaire en France, il y a une « augmentation des faits d’atteinte au principe de laïcité » dans les écoles, collèges et lycées, notamment pour « port de signes et tenues religieux...

Professeur d’histoire décapité : l’agresseur abattu est bien l’auteur du message de revendication

Abdoullakh Abouyezidovitch, l’individu ayant décapité le professeur d’histoire vendredi près d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine est bel et bien l’auteur du message de revendication diffusé sur Twitter. C’est la déclaration faite par le procureur national...

Terrorisme

France : un Marocain condamné à 18 mois de prison ferme pour menaces de mort

Un Marocain de 26 ans poursuivi pour « apologie publique d’un acte de terrorisme » et « menaces de mort » sur trois policiers de Verdun lors de son transfert le 26 décembre 2020 au centre pénitentiaire de Metz a été condamné à 18 mois de prison. Tel est le...

Confirmation de la condamnation à mort de Said Mansour, sa défense veut le tirer d’affaire

Le Maroc a confirmé au Danemark la condamnation à mort de l’ex-citoyen danois Said Mansour d’origine marocaine pour son implication dans les attaques terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca. Ces attaques avaient coûté la vie à 45...

Le CCIF veut que les musulmans soient reconnus comme une "minorité religieuse"

Le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) a célébré la journée internationale du souvenir en hommage aux victimes du terrorisme. À cette occasion, il affirme avec conviction que la protection des victimes de l’intolérance passe par la...

Lueur d’espoir pour les Marocains détenus en Syrie et en Irak

Une rencontre réunira très prochainement la mission parlementaire dédiée aux Marocains bloqués et détenus en Syrie et en Irak. Cette première rencontre représente un signe d’espoir pour les proches de ces...

Des Marocains perdent leur nationalité belge

Condamnés par défaut en Belgique pour terrorisme, treize combattants — majoritairement des Belgo-Marocains — partis en Syrie ou en Afghanistan, ont été déchus de leur nationalité belge par la cour d’appel de...