La mosquée de Pantin fermée pendant six mois

24 octobre 2020 - 06h40 - France - Ecrit par : I.L

La mosquée de Pantin dans les Yvelines a été fermée pour six mois par le ministère de l’Intérieur. Il lui est reproché d’avoir diffusé sur sa page Facebook la vidéo « susceptible d’avoir facilité l’acte de terrorisme » du professeur Samuel Paty et de ne pas avoir assuré la modération des propos des internautes.

Ce lieu de culte dirigé par M’hammed Henniche, président de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93) a été fermé par un arrêté préfectoral, signé le 19 octobre dernier. Selon l’arrêté, un internaute est allé loin en publiant le nom et l’adresse du collège où intervient Samuel Paty sans que cette publication ne soit supprimée « de la part des responsables de la grande mosquée de Pantin, nonobstant le risque que faisait encourir pour l’intéressé la divulgation de son identité », précisait l’arrêté.

Il est également reproché à M’Hammed Henniche la publication en 2018 des propos polémiques sur les réseaux sociaux « dans lesquels il invitait les parents d’élèves à retirer leurs enfants de l’école publique ».

L’autre grief à l’origine de la fermeture est l’imam principal de la mosquée, Ibrahim Doucouré, « impliqué dans la mouvance islamiste radicale d’lle-de-France ». Il aurait étudié pendant deux ans dans le Markaz de Damaj au Yémen, institut fondamentaliste au sein duquel a également étudié Youssef Bounouader, (…) ancien imam de la mosquée d’Ecquevilly (Yvelines), qui a fait l’objet d’une mesure de fermeture par arrêté du 2 novembre 2016. Les enfants du mis en cause auraient également étudié dans « l’école clandestine » de Bobigny qui a fait l’objet d’une fermeture « compte tenu notamment de la découverte, au sein des locaux, de l’ouvrage Apprendre le Tawhid aux enfants, interdit à la vente ou à l’utilisation par des mineurs ».

A cela s’ajoute la fréquentation de l’imam par des personnes impliquées dans la mouvance djihadiste dont une personne en lien avec la mosquée de Lagny-sur-Marne », en Seine-et-Marne, fermée après les attentats de novembre 2015. Si pour M’Hammed Henniche, la fermeture de la mosquée est une décision « disproportionnée », ses fidèles estiment qu’il s’agit d’une « punition collective ».

Sujets associés : France - Terrorisme - Religion - Islam

Aller plus loin

Le CFCM propose un prêche spécial dans les mosquées ce vendredi

Le texte qui va servir de prêche ce vendredi dans les mosquées en France a été proposé par le Conseil français du culte musulman. Le CFCM entend contribuer à la lutte contre...

231 étrangers fichés pour radicalisation, dont des Marocains, seront expulsés de la France

Dans les jours à venir, 231 étrangers en situation irrégulière et fichés pour radicalisation à caractère terroriste seront expulsés de France. Une décision de Gérald Darmanin,...

Vers la dissolution du CCIF et de BarakaCity

Le ministre de l’Intérieur, Gerard Darmanin a annoncé la dissolution de plusieurs associations considérées comme « séparatistes ». Cette mesure sera proposée cette semaine en...

France : la haine contre les musulmans s’exacerbe

La haine à l’égard des musulmans prend de l’ampleur depuis le meurtre de l’enseignant Samuel Paty, tué à Conflans-Sainte-Honorine.

Ces articles devraient vous intéresser :

Michel Houellebecq s’excuse auprès des musulmans

L’écrivain Michel Houellebecq revient sur les propos dangereux qu’il avait tenus envers les musulmans lors d’une discussion entre l’essayiste Michel Onfray et lui, et présente ses « excuses à tous ceux » qui se sont sentis offensés.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.