231 étrangers fichés pour radicalisation, dont des Marocains, seront expulsés de la France

19 octobre 2020 - 07h20 - France - Ecrit par : J.K

Dans les jours à venir, 231 étrangers en situation irrégulière et fichés pour radicalisation à caractère terroriste seront expulsés de France. Une décision de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qui intervient deux jours après l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire décapité dans les Yvelines.

Le ministre de l’Intérieur avait déjà annoncé, lors de sa présentation mensuelle des chiffres de la délinquance, le 13 octobre, 231 étrangers en situation irrégulière et fichés pour radicalisation en France, qu’il faut expulser. Parmi ces étrangers, 180 sont actuellement en prison et 51 en liberté et qui vont être interpellés dans les prochaines heures, à en croire une information d’Europe 1, confirmée par Franceinfo. De plus, 851 immigrés clandestins sont inscrits au fichier des signalisations pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste. "Plus de 20 000 fiches pour radicalisation, dont un peu plus de 8 000, sont toujours actives", a indiqué le coordinateur du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, dimanche sur Franceinfo.

La visite du ministre de l’Intérieur au Maroc la semaine dernière, malgré la situation sanitaire, était principalement mue par cette raison. Discuter du problème des mineurs isolés et demander à Rabat de récupérer neuf de ses ressortissants radicalisés en situation irrégulière, a précisé Europe 1. Il fera également le même exercice dimanche et lundi en Algérie, puis la semaine qui suivra en Tunisie. Il sera à chaque visite, accompagné du patron de la DGSI et procédera à la présentation d’une liste d’islamistes que la France veut expulser.

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, 851 immigrés clandestins sont inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Expulsion - Immigration - Criminalité

Aller plus loin

L’Espagne accélère les expulsions des migrants marocains

L’expulsion des Marocains des Îles Canaries connaissent une augmentation ces derniers mois. L’Espagne renvoie près de 100 migrants marocains chaque semaine vers leurs pays...

Encore un Marocain « extrémiste » expulsé d’Italie

L’Italie a expulsé, la semaine dernière un Marocain de 34 ans, athlète de haut niveau, pour des "raisons de sécurité". Celui-ci est considéré "comme dangereux pour la sécurité...

Vers la dissolution du CCIF et de BarakaCity

Le ministre de l’Intérieur, Gerard Darmanin a annoncé la dissolution de plusieurs associations considérées comme « séparatistes ». Cette mesure sera proposée cette semaine en...

Espagne : un Marocain expulsé pour rébellion

Un jeune homme d’origine marocaine a été expulsé d’Espagne vendredi dernier pour avoir participé aux manifestations massives des indépendantistes catalans dénonçant la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.