La France expulse des Marocains "radicalisés"

31 octobre 2020 - 09h40 - France - Ecrit par : I.L

La France a expulsé depuis fin septembre 14 étrangers « radicalisés », dont des Marocains. Ils étaient inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Invité de RTL, ce vendredi, le ministre de l’Intérieur et des cultes a évoqué la menace terroriste qui plane sur la France depuis l’assassinat perpétré contre un professeur d’histoire et géographie. Au cours de son intervention, il a rappelé que "l’ennemi intérieur et extérieur" de la France est « l’idéologie islamiste ». “Nous sommes en guerre”, a-t-il ajouté.

Des Marocains figurent sur la liste des étrangers expulsés. Outre le Maroc, il y a la Tunisie, la Russie, l’Algérie, l’Irak, la Géorgie et le Bangladesh. 18 autres expulsions devraient intervenir très prochainement.

Selon le ministre de l’Intérieur, il est urgent de se montrer « très durs contre les étrangers radicalisés ». Il a par ailleurs dénoncé les dirigeants qui soutiennent le chaos en France et incitent à la haine. En plus de l’assassinat de Charlie Hebdo, la France a été frappée par l’attaque devant les anciens locaux de Charlie et l’attentat de la basilique de Nice.

Sujets associés : France - Terrorisme

Aller plus loin

Espagne : un Marocain interpellé pour apologie du terrorisme

Un Marocain a été interpellé à Barcelone par la police. Il aurait salué sur les réseaux sociaux l’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre dernier.

Brahim K., un jeune radicalisé qui inquiète la France

Le profil de Brahim K., un jeune maroco-tunisien radicalisé, inquiète les enquêteurs français. Il sera arrêté le 7 septembre dernier, veille du procès des attentats du 13...

France : un an de prison pour s’être fait passer pour "un musulman radical"

Dans l’affaire du professeur décapité, un jeune homme de 20 ans a été condamné vendredi à un an de prison dont deux mois fermes, pour apologie du terrorisme. Plusieurs chefs...

France : plus de 8100 personnes fichées pour radicalisation

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin s’est rendu, lundi, au siège de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) où il a affirmé que "la menace...

Ces articles devraient vous intéresser :

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...