Recherche

Le Maroc prépare déjà l’Aïd Al adha

© Copyright : DR

28 mai 2020 - 15h30 - Société

Le ministère de l’Agriculture a fait part des préparatifs en cours pour que l’Aïd Al Adha, qui coïncide cette année avec la crise du coronavirus et de la sécheresse, se passe dans de bonnes conditions. Selon Aziz Akhannouch, cette fête a besoin de planification et d’organisation pour une réussite parfaite.

Même si la pandémie du covid-19 n’a pas empêché la célébration de l’Aïd El Fitr, il faut reconnaître que "le rituel de l’Aïd Al Adha se veut une question de logistique". Pour le ministre, "le problème ne se pose pas à l’intérieur des foyers, mais au sein des marchés qui doivent être organisés". Il a, dans ce sens, fait savoir à la séance hebdomadaire à la chambre des conseillers, que "le ministère de l’Intérieur, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, fait le nécessaire pour être au rendez-vous".

Il faut dire que dans le souci de protéger le monde rural contre le coronavirus, de nombreux marchés avaient été fermés. Mais actuellement, Aziz Akhannouch a précisé que "12 marchés ont été ouverts et il est prévu d’en ouvrir 40 autres". Il a pour ce faire, appelé les employés des secteurs de l’agriculture et de la pêche maritime à respecter les mesures préventives pour lutter contre la propagation du coronavirus en milieu de travail.

Sur un autre volet, mais toujours concernant son département ministériel, il a annoncé que "les exportations de primeurs ont totalisé 1,127 million de tonnes jusqu’au 17 mai, soit une progression de 8 %". Les exportations de tomates ont atteint près de 520 000 tonnes, une hausse de 4 %, alors que les exportations d’agrumes se sont élevées à 476 000 tonnes. Il a aussi fait état de 116 000 tonnes d’haricots avec une hausse de 9 %, 44 000 tonnes de courges (+8 %), 129 000 tonnes de pastèques (+61 %), 86 000 tonnes de fruits rouges (+25 %) et 32 000 tonnes d’avocats (193 %).

Pour ce qui est des cultures sucrières, Aziz Akhannouch a souligné que la superficie cultivée en betterave à sucre a atteint "57 000 hectares, soit l’équivalent de 96 % de la superficie programmée. En ce qui concerne le fourrage pour le bétail, Aziz Akhannouch a expliqué que "le ministère a mis en place un programme dédié au fourrage subventionné". Ainsi, des appels d’offres ont été ouverts pour le maintien de cet appui jusqu’au mois de septembre prochain. Il a dans ce sens, notifié la disponibilité du gouvernement à accompagner les agriculteurs.

Par ailleurs, en réponse aux questions des députés concernant la fête de l’Aïd Al Adha, le ministre a affirmé que l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a procédé jusqu’à présent à l’opération d’identification de 2,6 millions de têtes du cheptel.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact