Maroc-Algérie : la guerre, inévitable ?

16 mai 2022 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les relations demeurent tendues entre le Maroc et l’Algérie. Partant de plusieurs postulats, un magazine britannique avance que « les deux parties semblent prêtes à entrer en conflit.

Inévitable guerre entre le Maroc et l’Algérie ? The Economist a consacré un article à la crise entre les deux pays voisins. Se basant sur leurs budgets militaires, le magazine d’actualité hebdomadaire britannique émet l’hypothèse d’un conflit entre Alger et Rabat. « Avec un budget de défense de 9,1 milliards de dollars, l’Algérie est le sixième plus grand importateur d’armes au monde. Le Maroc a dépensé 5,4 milliards de dollars pour ses forces armées l’année dernière, soit une augmentation d’environ un tiers par rapport à 2019. Il se classe dans le top 10 mondial pour la part des dépenses militaires dans le PIB ; celle de l’Algérie est de 5,6 % contre 4,2 % pour le Maroc », fait savoir l’auteur de l’article.

À lire : Omar Hilale réplique aux attaques de l’Algérie

Certains « Algériens bien informés affirment que l’affrontement avec leur voisin pourrait même dégénérer en guerre », fait-il encore savoir, avant de faire la genèse des tensions entre le Maroc et l’Algérie. D’autres « semblent (par contre) moins enclins au conflit que leurs dirigeants ». Les plus jeunes auraient préféré que leur gouvernement « se concentre sur l’emploi et l’économie plutôt que de brandir des sabres contre son voisin ». En Algérie, le chômage frise les 12 %, et atteint un record chez les jeunes. Quant à l’inflation, elle a atteint 8,5 % en 2021. Pour la publication, « une crise avec le Maroc est un moyen de rallier des Algériens de plus en plus frustrés. »

À lire : L’Algérie pose ses conditions pour une réconciliation avec le Maroc

Pour rappel, l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc le 24 août 2021. Près d’un mois après, soit le 22 septembre 2021, elle a fermé son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain. Le règlement du conflit au Sahara reste un des points de friction entre les deux pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Diplomatie

Aller plus loin

Algérie : nouvelle mise en garde de Said Chanegriha au Maroc

En crise avec le Maroc, le général de corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’État-major de l’Armée nationale populaire (ANP) avertit tous ceux qui « s’aventurent » à porter...

Une guerre entre le Maroc et l’Algérie est « hautement improbable »

Alors que les relations demeurent tendues entre le Maroc et l’Algérie, un think tank basé au Liechtenstein spécialisé en histoire militaire, affirme qu’une guerre entre les deux...

En crise avec le Maroc, l’Algérie renforce l’effectif de son armée

Après la rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie semble se préparer à l’éventualité d’une guerre. Elle s’est récemment dotée officiellement d’une Loi relative à la...

Démonstration de force de l’Algérie en pleine crise avec le Maroc

À l’occasion de ses 60 ans d’indépendance ce mardi 5 juillet, l’Algérie a affiché sa puissance militaire lors d’un grand défilé, qui intervient dans un contexte de crise...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.