Le Maroc installe une nouvelle base militaire près de Sebta

23 janvier 2012 - 13h46 - Espagne - Ecrit par : J.L

Le Maroc s’apprête à installer une nouvelle base militaire afin de renforcer sa présence le long de la frontière avec Sebta, pour freiner les clandestins tentant d’entrer dans l’enclave espagnole.

Le quotidien El Pueblo de Ceuta qui cite des sources gouvernementales espagnoles, rapporte que les autorités marocaines sont en train de transformer une ancienne école très proche de la frontière en base militaire. Quelque 400 membres des forces auxiliaires y seront affectés, dont 200 permanents.

La Gendarmerie Royale renforcera également sa présence à la frontière avec Sebta, pour arrêter les clandestins subsahariens, qui se cachent dans les zones montagneuses et dans les forêts voisines de Belyounech et de Fnideq. En plus de cela, des patrouilles de la Marine Royale contrôleront les frontières maritimes à partir du mois d’août prochain.

Depuis fin décembre, le Maroc a intensifié les contrôles aux frontières de l’enclave espagnole en réponse à l’arrivée massive de clandestins tentant de prendre d’assaut les frontières avec Sebta.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta) - Gendarmerie Royale - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Le Maroc veut construire une grande base navale à Dakhla

Le Maroc prévoit de construire une grande base navale militaire à Dakhla, afin d’apporter une assistance logistique et militaire aux pays africains amis, et de recevoir des...

Photo satellite de la nouvelle base militaire près de Rabat

Le Maroc a construit une nouvelle base de défense aérienne à Sidi Yahya el-Gharb, située à 80 km au nord-est de la capitale, Rabat.

Ces articles devraient vous intéresser :

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.