Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

18 novembre 2022 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond largement aux attentes. »

Le décret publié au bulletin officiel le 3 novembre dernier, permettra d’assurer une gestion efficace et harmonieuse des communautés sur l’ensemble du territoire national. À cet effet, le texte prévoit la création d’un dispositif composé de trois instances à savoir : le conseil national de la communauté juive, la commission des juifs marocains de l’étranger et la fondation du judaïsme marocain, rappelle Medias24.

Selon les dispositions du décret, ces instances doivent être installées dans un délai de 12 mois, à compter de sa publication dans le bulletin officiel. L’objectif est de moderniser l’organisation de la communauté juive marocaine, sauvegarder son patrimoine et préserver sa culture, mais également consolider les liens des juifs marocains avec leur pays d’origine.

A lire : Mohammed VI appelle les Juifs marocains à investir au Maroc

Interpellé sur ce dispositif légal, David Toledano a déclaré que « ce texte exceptionnel dépasse largement les attentes de la communauté. Il a été salué dans le monde entier. En premier lieu par notre communauté. »

La création de ces instances vient offrir selon le responsable, « une nouvelle architecture et de nouvelles directives à travers des textes clairs sur la gouvernance de la communauté juive dans tous ses aspects. » Et d’ajouter que « la situation était plus ou moins figée et manquait de changement et de nouvelles perspectives. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Judaïsme marocain

Aller plus loin

Mohammed VI appelle les Juifs marocains à investir au Maroc

Dans son discours à l’occasion du 69ᵉ anniversaire de la Révolution le 20 août, le roi Mohammed VI a appelé « toutes les compétences marocaines à l’étranger, y compris les Juifs...

Mimouna, une fête très prisée chez les jeunes juifs marocains

Comme les années précédentes, les jeunes juifs marocains célèbrent en 2022 la Mimouna, une fête qui marque la fin de la Pâque juive au Maroc. Fidèle à son engagement, les...

Combien de juifs y a-t-il au Maroc ?

En tout, 27 000 juifs vivent dans des pays arabes ou musulmans selon une étude réalisée par l’Agence juive. Combien sont-ils au Maroc ?

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.