Maroc : le salon de l’agriculture (SIAM) annulé à cause du coronavirus

3 mars 2020 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

La 15ᵉ édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) n’aura pas lieu cette année, en tout cas, pas tant que la menace de l’épidémie du coronavirus sera aussi forte. Cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures de sécurité prises par les autorités pour éviter la propagation du Covid-19.

Un communiqué conjoint du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts et de l’Association du Salon international de l’agriculture au Maroc, a annoncé, lundi, l’annulation de l’édition du SIAM 2020, initialement prévue pour se tenir à Meknès, du 14 au 19 avril.

Entre autres mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19, il y a la restriction des grandes manifestations et rassemblements de masse.

Par ailleurs, c’est le lundi 02 mars que le Maroc a enregistré son premier cas de contamination. Il s’agit d’un Marocain résidant en Italie en transit via l’aéroport Mohammed V de Casablanca. 

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime - Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le défilé « Caftan du Maroc » annulé à cause du coronavirus

Encore un événement qui n’aura pas lieu à cause de l’épidémie du coronavirus. Le défilé "Caftan du Maroc" est reporté jusqu’à nouvel ordre, certainement pour répondre aux...

Coronavirus : annulation de la 6ᵉ édition du Forum de Crans Montana de Dakhla

La 6ᵉ édition du Forum de Crans Montana de Dakhla, prévue pour se tenir du 18 au 21 mars, fait les frais de l’épidémie du coronavirus qui sévit dans de nombreux pays du monde...

Coronavirus : les effets sur l’économie marocaine se font (déjà) sentir

La suspension des escales dans les ports chinois constitue un véritable casse-tête pour les armateurs, affectés par cette situation. Le Maroc en connaîtra les effets au début du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc en guerre contre la cochenille

Au Maroc, le ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures pour limiter la propagation de la cochenille, un insecte ravageur des cultures de cactus.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Aïd Al Adha au Maroc : cheptel en baisse, prix en hausse

Alors que l’Aïd Al Adha approche, le ministère de l’Agriculture se prépare à faire face à une possible augmentation des prix des moutons au Maroc. L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage est estimée à 5,6 millions de têtes, un chiffre...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...