Maroc : course-poursuite en mer pour arrêter des trafiquants de drogue

26 décembre 2021 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

La Marine royale marocaine a effectué vendredi une course-poursuite en mer pour tenter d’arrêter des trafiquants de drogue. Dans leur fuite, ces derniers ont fini par jeter deux tonnes de drogue à la mer, lesquelles ont été saisies ainsi que les 11 tonnes retrouvées le même jour dans une villa à Tanger.

À lire : Nador : la police arrête un Espagnol avec 560 kg de drogue

La Marine royale a réussi à déjouer une opération de trafic de drogue en poursuivant un hors-bord dans les eaux méditerranéennes, au large des côtes de Nador, indique une source militaire à la MAP. Dans leur fuite, les trafiquants ont jeté à la mer 64 paquets de drogue évalués à environ deux tonnes. La cargaison de drogue saisie par les garde-côtes marocains, a été transférée à la base militaire de Nador pour les besoins de l’enquête judiciaire en cours.

À lire : Tanger : un individu arrêté avec plus d’une tonne de drogue

Les éléments d’une force spéciale de la gendarmerie ont aussi procédé vendredi à la saisie de 11 tonnes de drogue dans une villa à Tanger, appartenant à l’un des suspects impliqués dans cette affaire. La gendarmerie poursuit son enquête pour déterminer le modus operandi de ce réseau présumé de trafic de drogue. La drogue saisie était chargée dans un véhicule en partance vers l’Espagne via le port de Tanger Med.

À lire : Maroc : près de 500 tonnes de drogue saisies cette année

Lundi dernier, une importante somme d’argent estimée à un milliard d’euros a été saisie dans un appartement du centre de Tanger, dans le cadre de la même affaire. Le 22 décembre, la Marine royale a également réussi à empêcher le trafic de plus d’une tonne de drogue emballée dans 36 paquets, au niveau de la baie d’Al Hoceima. La drogue était transportée dans un bateau de pêche par trois personnes qui ont été arrêtées.

Sujets associés : Nador - Drogues - Tanger - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Nador : la police arrête un Espagnol avec 560 kg de drogue

La police judiciaire de Nador a annoncé, jeudi, la saisie de 560 kg de cannabis et l’interpellation d’individu de nationalité espagnole qui serait impliqué dans un réseau de...

Une course-poursuite surréaliste entre des trafiquants marocains et la police espagnole

En Espagne, des trafiquants de cannabis marocain coursés par les garde-côtes espagnols ont fini par s’échouer sur une plage, devant le regard médusé des touristes. Deux d’entre...

Tanger : un individu arrêté avec plus d’une tonne de drogue

La police judiciaire de Tanger a annoncé, mardi, la saisie de plus d’une tonne de haschich suivie de l’interpellation d’individu qui serait impliqué dans un réseau de trafic...

Maroc : près de 500 tonnes de drogue saisies cette année

À fin août dernier, la lutte contre le trafic de drogue a permis de saisir près de 500 tonnes de drogue de différentes sortes et de démanteler plusieurs réseaux opérant au Maroc...

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.