Le Maroc participe au démantèlement d’un réseau international de trafic de drogue

18 février 2022 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Maroc a participé à une grande opération internationale contre le trafic de drogue menée simultanément au Brésil et dans trois pays européens.

Selon des sources brésiliennes, cette opération, soutenue par la Drug Enforcement Agency (DEA) des États-Unis et Europol, a été menée dans le cadre de l’exécution de plusieurs mandats d’arrêt émis par deux tribunaux de Rio de Janeiro. Elle visait à démanteler un groupe de trafiquants de drogue qui opérait en Amérique centrale, au Brésil et en Europe.

À lire : Le cartel de Sinaloa s’intéresse au haschich marocain

Le réseau dissimulait les drogues pour les transporter dans des voitures ou des camions vers les ports brésiliens avant de les acheminer vers l’Europe, ont indiqué les autorités, notant que les enquêtes ont révélé qu’au cours des 15 derniers mois, les trafiquants de drogue ont transféré quelque 250 millions real (48 millions de dollars) du produit de cette drogue.

A lire : Le Maroc aide la France à saisir une importante quantité de cannabis

En raison des moyens complexes utilisés par les trafiquants pour faire passer la drogue à travers les pays, les investigations ont duré 18 mois. Elles ont nécessité près de 200 agents de la police brésilienne, ce qui a permis l’arrestation d’au moins 25 personnes.

À lire : Espagne : démantèlement d’un grand réseau marocain de distribution de cocaïne

Parmi les détenus figurent quatre Espagnols arrêtés en possession de 400 kilos de cocaïne. De plus, des véhicules de luxe ont été saisis et des comptes bancaires ont été bloqués pendant l’opération.

À lire : Espagne : vaste opération de démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain

Les deux opérations, menées le même jour pour des raisons logistiques, visaient à démanteler des organisations de trafiquants de drogue qui expédiaient de la cocaïne vers plusieurs pays européens et faisaient l’objet d’enquêtes depuis près de deux ans.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Drogues - Brésil - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : un réseau de trafic d’organes humains démantelé

A Casablanca, quatre individus, dont trois femmes, ont été déférés devant la justice, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le trafic d’organes humains et...

Fès : arrestation de sept dangereux criminels parmi lesquels des extrémistes

La Brigade nationale de la police judiciaire a procédé au démantèlement d’une bande criminelle. Composée de sept membres parmi lesquels des extrémistes, ce réseau criminel...

Le Maroc aide la France à saisir une importante quantité de cannabis

La police marocaine a aidé les services de police française à saisir 26 tonnes de cannabis dissimulées dans un camion en route vers l’hexagone en lui fournissant des...

Trafic international de drogue : des Marocains condamnés à Lyon

Six personnes dont des Marocains appartenant à un réseau de trafic de cannabis entre le Maroc et la France, à bord de bus de transport de voyageurs, ont écopé de peines allant...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).