Fès : arrestation de sept dangereux criminels parmi lesquels des extrémistes

15 février 2023 - 23h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

La Brigade nationale de la police judiciaire a procédé au démantèlement d’une bande criminelle. Composée de sept membres parmi lesquels des extrémistes, ce réseau criminel rançonnait et volait les commerçants à Fès.

Les sept individus dont un ancien détenu et deux extrémistes, ont été arrêtés lors d’une opération conjointe menée par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et la BNPJ aux premières heures de ce mercredi à Fès. Ils ont été interpellés pour atteinte à la sécurité des biens et des personnes, organisation criminelle.

À lire : Un réseau criminel spécialisé dans le chantage sexuel des étudiantes démantelé à Safi

Selon la police, les prévenus s’adonnaient à des actes de « Fay’e » qui consiste à rançonner ou mettre la main sur les biens de ceux qu’on considère comme étant des impies. Ils s’attaquent particulièrement aux vendeurs de fruits et légumes dans les marchés de Fès. Ils doivent donner un certain montant pour avoir le droit de vendre dans ledit marché.

À lire : Meknès : démantèlement d’un réseau criminel actif dans le trafic de médicaments

Pour coordonner leurs activités criminelles, ils ont loué un kiosque au sein du marché et dans lequel la police a retrouvé des armes blanches de diverses tailles, de faux timbres fiscaux et cachets de l’administration, ainsi que d’autres documents non encore identifiés, une moto avec de faux papiers et d’importantes sommes d’argent.

À lire : Casablanca : cinq membres d’un réseau de trafic de cocaïne interpellés

Une enquête a été ouverte pour déterminer toutes les éventuelles ramifications de cette bande criminelle et ses liens avec les extrémistes, identifier d’éventuels complices. En attendant la fin des investigations, les sept prévenus ont été placés en détention.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Terrorisme - Criminalité - Arrestation

Aller plus loin

Casablanca : cinq membres d’un réseau de trafic de cocaïne interpellés

Cinq individus ont été interpellés par les éléments de la Brigade criminelle préfectorale de Casablanca. Il leur est reproché leurs liens présumés avec un réseau criminel actif...

Meknès : démantèlement d’un réseau criminel actif dans le trafic de médicaments

Une douzaine d’individus, dont un pharmacien et un trafiquant ont été condamnés à différentes peines par le tribunal de Meknès. Ils sont impliqués dans un réseau criminel...

Maroc : démantèlement d’un vaste réseau de prostitution géré par des MRE

Les autorités ont démantelé à Imzouren, dans la province d’Al Hoceima, un vaste réseau de prostitution et de migration clandestine dirigés par des Marocains résidant en Europe....

Le Maroc participe au démantèlement d’un réseau international de trafic de drogue

Le Maroc a participé à une grande opération internationale contre le trafic de drogue menée simultanément au Brésil et dans trois pays européens.

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.