Un baron de la drogue arrêté à Tanger

28 décembre 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un autre présumé trafiquant de drogue a été arrêté à Tanger dans le cadre de l’enquête ouverte suite à la saisie de 12 tonnes de drogue et du crash d’un avion léger transportant de la drogue vers l’Espagne.

L’enquête ouverte et pilotée depuis l’État-major de la gendarmerie royale à Rabat porte ses fruits. Lors d’une descente dans une luxueuse villa située dans la zone de Malabata à Tanger vendredi dernier, les éléments de la gendarmerie royale ont arrêté un baron de la drogue, complice d’un autre déjà neutralisé par les services sécuritaires, rapporte Al Akhbar. Ils ont également saisi d’importantes sommes d’argent provenant du trafic de drogue.

À lire : Tanger : des trafiquants en cavale après une grosse saisie d’argent

Ce baron de la drogue est propriétaire d’un complexe touristique dans la région. Il possède également plusieurs biens immobiliers dans la ville, en plus d’une entreprise spécialisée dans la commercialisation des eaux gazeuses. Il aurait des liens avec la drogue (12 tonnes) saisie dans la commune de Had Gharbia le 20 décembre dernier et l’avion léger transportant de la drogue qui a fait un atterrissage forcé dans le village d’El Aouama, à environ 30 kilomètres au Sud-Est de Tanger, le 30 novembre dernier.

À lire : Un Espagnol arrêté au Maroc après atterrissage d’urgence d’un avion

Des mandats d’arrêt ont été par ailleurs émis à l’encontre des complices de ce baron. Plusieurs trafiquants de drogue impliqués dans ces affaires sont toujours en cavale.

Sujets associés : Drogues - Tanger - Enquête - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Un Espagnol arrêté au Maroc après atterrissage d’urgence d’un avion

Les éléments de la gendarmerie royale ont interpellé un ressortissant espagnol qui a tenté un atterrissage d’urgence au Sud-Est de Tanger, le 30 novembre dernier. L’avion...

Tanger : on en sait un plus sur le crash de l’avion transportant du cannabis

L’avion qui s’est écrasé à Tanger, le 30 novembre dernier est un ancien aéroplane transportant de la drogue vers l’Espagne. Après l’arrestation du conducteur, un pilote...

Tanger : ils cachaient de la drogue dans des planches en bois

Trois individus ont été arrêtés samedi après midi par les éléments de la police judiciaire du district de Beni Makada à Tanger. Ils sont impliqués dans une affaire de trafic...

Tanger : des trafiquants en cavale après une grosse saisie d’argent

À Tanger, les éléments de la gendarmerie royale ont découvert et saisi une importante somme d’argent dans de deux villas de luxe. Ces perquisitions font suite à la saisie de 12...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.