Recherche

Maroc : plainte contre un député qui refuse de reconnaître un enfant hors-mariage

21 juillet 2018 - 12h10 - Société

© Copyright : DR

Un député de l’Union Constitutionnelle (UC) est sous le coup d’une plainte depuis l’année dernière d’une femme qui l’accuse de ne pas avoir voulu reconnaître leur enfant né d’un mariage coutumier.

Cette jeune femme, 23 ans, accuse le député d’avoir contracté un mariage dit de la « Fatiha » devant plusieurs témoins et avec une dot de 20.000 dirhams et de lui avoir promis de l’épouser quand il aura convaincu sa première épouse, rapporte le journal Assabah.

De plus, elle soutient que ce même député avait loué un appartement au quartier Agdal à Rabat et qu’il s’y rendait quand il était de passage dans la ville. Ce dernier a refusé d’effectuer un test ADN et la justice, après 9 audiences, devra donc se prononcer sur le mariage et la paternité permettant à l’enfant d’être inscrit dans le livret de famille et d’avoir enfin une existence légale.

Toujours d’après la même source, le député et ex-président du groupe UC à la première Chambre a voté dans le passé la prolongation de 5 ans le délai d’inscription des enfants nés de mariages coutumiers.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact