Le Maroc augmente les droits de douane sur le blé dur

1er juin 2021 - 10h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Au Maroc, les droits de douane sur le blé dur importé passent désormais à 170 %. Cette mesure entre en vigueur ce mardi 1ᵉʳ juin.

Les droits de douane perçus sur les importations de blé dur sont désormais fixés à 170 %, et ce, suite au décret publié par le gouvernement. Le Maroc entend à travers cette décision protéger les producteurs locaux contre la concurrence internationale. Cette décision s’explique par ailleurs par le fait que le royaume qui cultive le blé dur sur environ 900 000 hectares s’attend à une bonne récolte de céréale.

Les précipitations abondantes qu’ont connues la plupart des zones de production entre septembre 2020 et mars 2021 ainsi que l’utilisation renforcée des semences certifiées (+260 % à 90 000 tonnes) laissent augurer de bonnes perspectives. Selon les prévisions du ministère de l’Agriculture, la production du blé dur devrait plus que doubler en 2021/2022 passant de 790 000 tonnes un an auparavant à 2 millions de tonnes. Le rendement à l’hectare devrait notamment grimper à 2,14 tonnes, soit 147 % de plus que l’année dernière (0,87 tonne) et le deuxième niveau le plus élevé depuis 2018. Le Maroc n’aura donc pas à importer du blé dur comme ce fut le cas la dernière campagne agricole 2020/2021.

Sujets associés : Importations - Agriculture - Alimentation

Aller plus loin

Maroc : les droits de douane sur le blés en hausse

Le Maroc veut revoir à la hausse les droits de douanes sur le blé tendre et de blé dur. Cette décision annoncée pour bientôt, vise à protéger la production locale étouffée par...

Maroc : les droits d’importation du blé tendre suspendus

Le Maroc a suspendu les droits d’importation du blé tendre et de ses dérivés durant la période allant du 1er janvier 2021 au 31 mai 2021.

Le Maroc a du mal à trouver du blé à l’international

Le Maroc a du mal à trouver des fournisseurs pour sa demande de blé dur américain (une importation de 363 000 tonnes). L’appel d’offres lancé dans ce sens s’est avéré infructueux.

Le Maroc suspend les droits de douane à l’import sur le blé

Le gouvernement marocain a annoncé la prise de mesures pour garantir la stabilité des prix des céréales sur le marché national.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.

L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que celui qui est importé.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?