Le Maroc a du mal à trouver du blé à l’international

28 août 2021 - 16h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc a du mal à trouver des fournisseurs pour sa demande de blé dur américain (une importation de 363 000 tonnes). L’appel d’offres lancé dans ce sens s’est avéré infructueux.

L’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL) n’a reçu aucune offre à son appel d’offres ouvert le 6 août pour importer environ 363 000 tonnes de blé dur d’origine américaine dans le cadre de quotas d’importation à tarif réduit, ont fait savoir des commerçants européens, ajoutant que l’appel d’offres a été clôturé mardi dernier.

À lire : Le Maroc veut s’approvisionner en céréales aux Etats-Unis

Cet appel d’offres précise que des expéditions devraient arriver dans les ports marocains avant le 31 décembre, ont-ils encore fait savoir.

Sujets associés : États-Unis - Importations

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc augmente les droits de douane sur le blé dur

Au Maroc, les droits de douane sur le blé dur importé passent désormais à 170 %. Cette mesure entre en vigueur ce mardi 1ᵉʳ juin.

Le Maroc veut s’approvisionner en céréales aux Etats-Unis

L’Office interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL) est à la recherche d’une quantité importante de céréales. Il vient de lancer un appel d’offres pour importer 354...

Le Maroc n’a toujours pas trouvé du blé à l’international

Plus d’un mois après le lancement d’un appel d’offres pour l’importation du blé dur américain, le Maroc n’a toujours pas trouvé de fournisseurs.

Nous vous recommandons

États-Unis

Mike Pompeo évoque les raisons de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara

Mike Pompeo, secrétaire d’État des États-Unis revient sur la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Il évoque les vraies raisons de cette décision inattendue.

Le Maroc va-t-il lever les restrictions sanitaires liées au Covid-19 ?

Le Maroc pourrait lever progressivement les mesures de restrictions sanitaires comme l’ont déjà fait certains pays notamment les États-Unis et la France. Dans ce sens, un plan est en cours de finalisation.

Le Maroc prépare l’arrivée des avions F-16 Viper

Le Maroc s’active pour la réception des 25 avions américains de combats F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin. Dans ce sens, des travaux d’extension et de mise à niveau ont été lancés dans les bases militaires de Benguerir et de...

Plus de 1 000 Américains bloqués au Maroc rapatriés

Un millier de ressortissants américains bloqués au Maroc depuis la fermeture des frontières et la suspension des vols en provenance et à destination du Maroc, ont pu être rapatriés vers les États-Unis.

Nasser Bourita : « Le ciel est la limite » du partenariat entre le Maroc et Israël

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a participé ce mercredi 22 décembre à la célébration par visioconférence du premier anniversaire de l’accord tripartite Maroc-États-Unis-Israël,...

Importations

Le Maroc renforce son système de contrôle à l’importation

Lutter contre la fraude, réduire considérablement les délais d’importation et veiller à la qualité des produits importés pour préserver la sécurité du consommateur. Tel est l’objectif de la réforme mise en œuvre par le ministère de l’Industrie, du commerce et de...

Le Maroc veut privilégier la production locale pour sauver l’économie nationale

Le Maroc vient de prendre une décision historique pour relancer son économie, fortement impactée par le coronavirus. Il remplace 40 milliards de dirhams d’importations par la production locale.

Le Maroc a du mal à trouver du blé à l’international

Le Maroc a du mal à trouver des fournisseurs pour sa demande de blé dur américain (une importation de 363 000 tonnes). L’appel d’offres lancé dans ce sens s’est avéré infructueux.

Maroc-Israël : 117 millions de dollars d’échanges commerciaux en 2021

Depuis le rétablissement de leurs relations diplomatiques en 2020, le Maroc et Israël ont fortement développé leurs relations commerciales. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 117 millions de dollars en...

Vers la suppression des droits d’importation sur le blé au Maroc ?

Le Maroc a décidé de supprimer dès le 1ᵉʳ novembre 2021, les droits d’importation sur le blé tendre à l’import. Toutefois, rien n’est encore sûr quant à la mise en vigueur effective de cette décision.