Recherche

Maroc : échec d’une tentative d’arnaque orchestrée au nom de Mehdi Qotbi

© Copyright : DR

29 novembre 2020 - 15h00 - Culture

Une tentative d’escroquerie portant sur des œuvres antiques a été orchestrée au nom de la Fondation nationale des musées (FNM) et de son président Mehdi Qotbi, sans succès. À la manœuvre, un Chinois, un Canadien et un Sénégalais.

D’après un communiqué de la FNM, Shi Yulei, un Chinois, Adam Nicholas Elton, un Canadien et Sow Souleyman Gohide, un Sénégalais sont les cerveaux de cette tentative d’arnaque. Ceux-ci se sont fait passer pour des personnes mandatées par la fondation. Pour commettre leur forfait, ils ont falsifié un accord avec l’entête de la fondation et celui du ministère de la Culture, ainsi que la signature de M. Qotbi. Le document a été adressé aux institutions ciblées. Les présumés arnaqueurs envisageaient d’acquérir des œuvres antiques, au nom de cette fondation pour les revendre plus chers.

«  Un contrat d’une durée de deux ans renouvelable a été établi entre la fondation et les experts suivants, dont la mission est de rechercher les différentes collections dans leurs zones de couverture et d’établir les différents contrats d’achat auprès des propriétaires en lieu et place de la Fondation nationale des musées (durées du contrat : du 12 mars 2019 au 12 mars 2021)  », peut-on lire dans le supposé accord.

Les numéros de passeport des présumés arnaqueurs sont mentionnés dans le texte avec d’autres précisions : Shi Yulei de nationalité chinoise est mandaté pour l’Asie et l’Amérique du Sud avec pour résidence New York aux Etats Unis, le Sénégalais Sow Souleyman Gohide pour l’Afrique et le Madagascar avec pour résidence Rabat au Maroc et enfin Adam Nicholas Elton, mandaté pour l’Océanie avec pour résidence Wellington en Nouvelle-Zélande.

L’alerte est venue de Bertrand Busset, un consultant suisse qui officie pour le compte des musées à l’international. «  Après avoir été contacté par un des usurpateurs, ce consultant suisse nous a envoyé un email pour vérifier si ces personnes étaient bel et bien mandatées par la fondation. Nous avons tout de suite répondu que cela n’a jamais été le cas  », confie à Le360 M. Qotbi.

Pour l’heure, la FNM s’est contentée d’un simple communiqué de dénonciation de cette tentative d’arnaque. «  Nous sommes en train d’en discuter. D’ici lundi, nous allons décider si nous allons ou non porter cette affaire en justice  », affirme le président de la fondation.

Mots clés: Mehdi Qotbi , Musée , Chine , Sénégal , Escroquerie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact