Maroc : 431.876 élèves ont abandonné l’école en 2018

1er janvier 2020 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La déperdition scolaire est devenue criarde au Maroc, avec plus de 431.876 élèves qui ont abandonné les cycles de l’enseignement scolaire public en 2018 sans avoir de certification. Devant les conséquences néfastes de cette situation, le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS), vient de publier le premier Atlas territorial de l’abandon scolaire, afin de mieux cerner le problème.

Cet Atlas utilise une nouvelle approche qui permet de calculer les taux d’abandon à des niveaux très fins. C’est un outil pertinent et qui est nécessaire pour cibler les zones déficitaires. L’analyse de l’abandon par cycle d’enseignement montre que la majorité de ces abandons survient au cycle fondamental avec 78,3% du total des abandons, soit environ 338.000 abandons dans les deux cycles du primaire et du secondaire collégial, même si le nombre d’abandons au primaire a diminué depuis 2015 pour se stabiliser en 2017 et 2018 autour de 126.000.

Au niveau régional, l’analyse du taux d’abandon dans l’enseignement public en 2018, tous cycles confondus, place les régions du Sud, la région de Draâ-Tafilalet et celle du Souss-Massa en bas du classement, avec les taux d’abandon les plus faibles (de 5,09% à 6,39%). Par contre les régions de Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Béni Mellal-Khénifra, Rabat-Salé-Kénitra et l’Oriental sont les plus touchées par l’abandon dans les trois cycles avec un taux qui varie de 7,42 à 7,86%. Casablanca-Settat et Fès-Meknès se positionnent au milieu avec 6,87 et 7,2% respectivement, rapporte aujourd’hui.ma.

L’analyse a aussi révélé que contrairement à ce qui se passe dans certains pays africains, les filles marocaines s’en sortent mieux que les garçons dans le cycle secondaire (collégial et qualifiant). Par contre, les filles sont plus exposées à l’abandon au primaire avec 3,9% contre 3,4% pour les garçons. Dans les fins de cycles collégial et qualifiant, ce sont plutôt les garçons qui enregistrent les taux d’abandon les plus élevés, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Enquête - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

L’école maroaine perd 330 000 élèves chaque année

Quelque 300 000 élèves marocains quittent l’école chaque année, selon le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement préliminaire et des Sports, Chakib Benmoussa, qui...

Le décrochage scolaire en légère baisse au Maroc

L’abandon scolaire est en baisse au Maroc. C’est du moins ce qu’indiquent les données communiquées par Saïd Amzazi, ministre en charge de l’Éducation nationale, de la formation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.