Le décrochage scolaire en légère baisse au Maroc

7 janvier 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’abandon scolaire est en baisse au Maroc. C’est du moins ce qu’indiquent les données communiquées par Saïd Amzazi, ministre en charge de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

En tout, 304 545 élèves avaient été victimes d’abandon scolaire, dont 160 837 ayant interrompu l’enseignement secondaire au cours de la dernière saison scolaire, a-t-il précisé. Selon les explications du ministre, le pourcentage d’élèves ayant abandonné leurs cours était plus élevé auparavant, passant de 12% du nombre total d’élèves pendant la saison scolaire 2018 à 10,4%, avec un nombre d’élèves ayant interrompu leur cursus scolaire qui s’élève à 183 985 élèves.

Pour ce qui est de l’enseignement primaire, les données officielles du ministère indiquent que le pourcentage des élèves ayant abandonné l’école est passé de 2,7% (95 191 élèves) à 2,1% (76 574). Quant au taux d’abandon dans l’enseignement secondaire, il est passé de 8,8% à 7,4%, soit de 80 569 élèves contre 67 134.

Le ministre a en outre expliqué que la saison scolaire 2019-2020 a enregistré une diminution significative du nombre d’élèves ayant abandonné l’école dans les trois cycles de l’enseignement, s’élevant ainsi à moins de 55 200 élèves.

Pour inverser la tendance, M. Amzazi a souligné que le plan d’action du secteur national de l’éducation pour la période 2021-2023 comprendra un ensemble de procédures et de processus en fonction de chaque projet. Au nombre des mesures les plus importantes liées à la réalisation de la justice sectorielle, on peut citer entre autres, la planification de la construction de 104 écoles communales réparties dans 45 écoles pour l’année 2021, 30 écoles pour l’année 2022 et 29 écoles pour l’année 2023.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Education nationale - Saaïd Amzazi

Aller plus loin

Maroc : 161 837 élèves ont abandonné l’école en 2020

Le décrochage scolaire au Maroc devient de plus en plus inquiétant. En tout, plus de 161 000 élèves ont abandonné le cycle collégial au cours de l’année scolaire 2020-2021,...

Lutte contre l’abandon scolaire : la touche innovante des artistes

Une exposition se tient du 23 au 27 février 2020 à l’auditorium Oasis. Une partie des revenus de la vente des objets servira à soutenir l’association "Enfance Maghreb Avenir",...

Maroc : 431.876 élèves ont abandonné l’école en 2018

La déperdition scolaire est devenue criarde au Maroc, avec plus de 431.876 élèves qui ont abandonné les cycles de l’enseignement scolaire public en 2018 sans avoir de...

Maroc : les parents sanctionnés en cas de décrochage scolaire

À en croire les statistiques rendues publiques par le ministère de l’Éducation nationale, au moins 161 837 élèves du cycle collégial ont quitté l’enseignement durant l’année...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Écoles privées au Maroc : mauvaise nouvelle pour les parents

Mauvaise nouvelle pour des parents d’élèves au Maroc. Des écoles privées prévoient d’augmenter encore leurs frais de scolarité à la rentrée prochaine.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.